• Saint-Valery-sur-Somme

    Saint-Valery-sur-Somme

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

    D'azur à la nacelle d'or voguant sur des ondes d'argent, au chef semé de France, à la bordure componée d'argent et de gueules.

     

    La barque et les ondes évoquent à la fois le port de mer (l'un des plus importants sur la Manche au Moyen Age) et la baie de Somme.
    Ce blason été adopté officiellement par une délibération de l'échevinage en date du 27 janvier 1725. Mais, plus d'un siècle auparavant, Saint-Valery portait un blason très ressemblant. En 1601, l'écu de la ville qui marquait au fer rouge chaque tonneau de harengs salés qui partait du port, portait "ung battiau sans mat et au dessus ung fleur de lys" (cité par Adrien Huguet, Saint-Valery de la Ligue à la Révolution, 1909).
    Plus anciennement, au XVe siècle, le sceau communal représentait un chevalier armé de toutes pièces, dont l'écu était marqué de trois fleurs de lis.
    Le blason "moderne", de 1725 et encore d'aujourd'hui, porte un chef qui pourrait laisser penser à une allusion aux Bourgogne de la deuxième maison: il n'en est rien; c'est une fantaisie du dessin où seules les fleurs de lis évoquent encore les premiers sceaux de la ville. Ce rapport fidèle aux lys de France est encore évoqué par la devise de la ville "fides", qui n'est plus guère utilisée, mais qui fut portée en souvenir de la participation de la milice communale à la bataille de Bouvines en 1214. Cette devise est encore inscrite sur la Porte de Nevers, à l'entrée de la vieille ville. 
    (Jacques Dulphy)

    Saint-Valery-sur-Somme

    Le blason est sculpté sur une tombe du cimetière, concession offerte par la ville à la famille Paume, pour acte de bravoure. Lors d'une violente tempête en 1882, les deux frères Paume, marins-pêcheurs, se sont noyés en baie de Somme en voulant porter secours à leur oncle.

    Photo A.Guerville

     

    Porte de Nevers avec la devise FIDES.

    Saint-Valery-sur-Somme

    Armoiries du duc de Gonzague-Nevers

    Seigneur jusqu'en 1649.

    Saint-Valery-sur-Somme

    D'argent, à la croix pattée de gueules cantonnée de quatre aigles de sable au vol abaissé; sur le tout écartelé, au premier et au quatre de gueules au lion à la queue d'argent armé et lampassé d'or, couronné et colleté du même, au deux et au trois fascé d'or et de sable.

    Saint-Valery-sur-Somme

    Fondé dès le 9ème siècle, dit-on, le château est mentionné dans les chartes à la fin du 11ème siècle.

    Au 12ème siècle il devait constituer la principale forteresse de Bernard de St Valery.

     

    Saint-Valery-sur-Somme

    de Saint-Valery : d'azur fretté d'or, semé de fleurs de lis d'or dans les claires-voies.

    Saint-Valery-sur-Somme

     

    Saint-Valery-sur-Somme

     

    Saint-Valery-sur-Somme


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :