• Fressenneville

    Fressenneville

    http://armorialdefrance.fr/ 

     

                                         D'argent à la croix ancrée de gueules.     

     

    La commune de Fressenneville ne fait pas usage officiel d'un blason, dans la mesure où elle n'a jamais délibéré à ce sujet, mais utilise parfois, dans sa communication, un blason "d'argent à la croix ancrée de gueules".

    Ce blason ressemble fort à celui de la commune de Frettemeule (80). Comme Frettemeule, la commune de Fressenneville possède pour plus vieux monument une croix de tuf du XIIe ou XIIIe siècle de forme ancrée.

    La famille De Fressenneville, connue depuis Jehan de Fressenneville, chevalier, seigneur du lieu en 1155, se fondit dans celle des D'Abbeville (d'argent à trois écussons de gueules) en 1230, s'il faut justifier les couleurs actuelles du blason.

    Fressenneville

    Le sceau d'Hugues de Fressenneville (sur une charte de 1224, aux Archives de la Somme d'après Belleval) présente en effet un écu à la croix ancrée, mais les couleurs ne sont pas connues. La famille De Fressenneville s'est éteinte au 14e siècle.
    (Jacques Dulphy)

                                                                      ***

    Une motte castrale est encore présente, entourée d'un double fossé circulaire.

    La butte est actuellement plate à son sommet. Elle est protégée concentriquement par une levée de terre derrière laquelle court un fossé. Ancienne propriété du comte d'Hardivilliers, celui-ci fait exécuter des fouilles qui s'arrêtent face à une maçonnerie

    Fressenneville

    En 1164 on trouve Jean de Fressenneville, Hugues de Fressenneville en 1191, puis Enguerrand dont la fille Anscher se marie avec Ricolde de Bouvaincourt.

    Vers 1230, leur fille Agnès transmet par mariage aux Girard d'Abbeville, le nom s'éteint avec elle.

    Se succèdent ensuite Guillaume d'Abbeville, Girard, Jean, Louis, Edmond et Jeanne qui épouse et transmet ainsi la seigneurie en 1421 à Jean IV de Melun.

    Fressenneville

    de Melun : d'azur, à sept besants d'or, au chef du même.

    En 1467, ils font donation à leur fille la comtesse d'Eu, épouse de Charles d'Artois.

    Les de Melun possèdent ensuite la seigneurie jusqu'en 1580 quand Marguerite la transmet aux d'Ailly par son mariage avec Antoine.

    A partir de 1588 jusqu'à la Révolution, c'est  à la famille de Coppequesne .

    Fressenneville

    de Coppequesne : de gueules à trois glands d'or

     

    Gilles puis Jacques qui épouse Louise de Nointel.

    De 1721 à 1760 Jérôme-René de Coppequesne, comte et capitaine au rgt de Monchy.

    ***

    Eglise Saint-Quentin

    Fressenneville

    L'ancienne église en 1853

    Jugée trop petite fut démolie

    Fressenneville

    Ancienne église et la nouvelle en construction qui s'achèvera en 1906, le portail est inachevé ainsi que la tour du clocher, suite à mutinerie des ouvriers et de l'incendie du château du patron.

    Fressenneville

                             


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :