• Courcelles sous Moyencourt

    Courcelles sous Moyencourt

     

    Tiercé en pairle renversé: au 1er d'azur à trois fleurs de lis d'or, au 2e de gueules à l'agneau passant contourné d'argent, au 3e d'argent à trois merlettes de gueules mal ordonnées.

    ***

    Création Jean-François Binon.

    Les merlettes sont empruntées aux De Gomer (qui en portaient sept).
    Les fleurs de lis viennent des armes de la Picardie.

     

    La commune possède un superbe château qui n'a connu malgré les siècles d'histoire que dix propriétaires.

    Courcelles sous Moyencourtcliquer pour agrandir

    seigneurie dont il est fait mention dès le XIIème siècle

    Elle entra dans la famille de Sarcus en 1490 par le mariage de Jeanne Carpentier (fille de Jean) avec Artus de Sarcus, qui la conserva jusqu'en 1718.

    Elle fut vendue à Pierre Langlois de Septenville, c'est à lui que l'on doit la reconstruction du château actuel vers 1750.

    En 1826, la propriété fut acquise par le comte Alexandre de Gomer pour son fils Maxime, à l'occasion de son mariage avec Agathe du Sauzay.

    Après la mort du comte, Agathe du Sauzay la légua en 1881 à son neveu le baron de Ranst.

    Le domaine échut ensuite au comte et à la comtesse Antoine Ruffi de Pontevès, la comtesse était l'arrière petite-nièce du baron de Ranst.

    Suite au décès de la comtesse de Pontevès, c'est la famille Villoutreys de Brignac qui hérite du château.

    Courcelles sous Moyencourtcliquer pour agrandir

    Le fronton est composé des armes du comte de Gomer et de son épouse Agathe du Sauzay

    Timbré d'une couronne de marquis, flanqué d'une licorne et d'une lionne en guise de support.

    Courcelles sous Moyencourt

    De Gomer :D'or à sept merlettes de gueules posées 4, 2 et 1

    Sur un vitrail de l'église de Quevauvillers

    Courcelles sous Moyencourt

    du Sauzay

    D'argent à la tour maçonnée de sable crénelée de cinq pièces, porte béante et hersée, élevée sur une terrasse de sinople, deux étoiles de sinople en chef.

    Courcelles sous Moyencourt

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :