• Brutelles

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

    Projet de blasonnement soumis par Jacques Dulphy reprenant les armes des de Monchy-Montcavrel avec les roseaux du marais.

    Brutelles

    S'appelait Broutelles Notre-Dame au XVème siècle.

    Le Hamel, petit hameau Aujourd'hui, formait un fief distinct.

     

    La seigneurie dépendait de la châtellenie de Saint-Valery.

    La seigneurie appartenait à la maison de Monchy-Montcavrel

    Brutelles

    de Monchy : de gueules à trois maillets d'or, posés 2 et 1.

    En 1488, Pierre de Monchy bailla à rente perpétuelle à Marquin Pocholle et Jehan Pocholle son fils (riches laboureurs), le chef-lieu et le manoir.

    En 1636 Gilles Pocholle épousait Marie de Boullongne, dame du Hamel, désormais il sera messire Gilles de Pocholle, écuyer, seigneur de Bromicourt.

    Le village fut incendié en 1685.

    En 1779, elle appartenait à Jacques-Thomas Lhéritier, conseiller aux deux conseils supérieurs de Saint-Domingue.

                                                                 Fief du Hamel-les-Broutelles

    Possession des Tyrel puis des Rambures au 14ème siècle, des Courcelles et des Tacquet au 15ème.

    Après la mort sans postérité de Hugues Tacquet, sa succession échut à son cousin Antoine de Boulongne (Boulogne) en 1550.

    Brutelles

    Boulongne ou Boulogne : de gueules à la croix d'argent, cantonnée aux 1 et 4 d'une aigle éployée d'argent et aux 2 et 3 d'une licorne rampante du même.

    En 1602, dans son contrat de mariage Hugues de Boulongne, lieutenant particulier en la châtellenie de Saint Valery, faisait état de sa maison du Hamel.

    Brutelles

     

    Brutelles

    merci à Jean-Noël Marchiset

    Marie de Boulongne, sa fille, épousa en 1636 Gilles de Pocholle, ambitieux personnage issu d'une famille de laboureurs, qui se disait seigneur de Bromocourt et qui engagea un long procès contre me marquis de Monchy-Montcavrel, seigneur de Brutelles, il réussit avec persévérance à se faire anoblir par charge avant de mourir en 1657.

    Armoiries de Pocholles : de gueules à la croix d'or, accompagnée d'un épervier s'essorant de même.

    Son fils Jean-Baptiste poursuivit cette rapide ascension sociale et en 1706, sa petite-fille Jeanne-Thérèse, très bien faite et très riche, épousa un illustre personnage Louis de Sourches, comte de Montsoreau.

    Lorsque en 1723 elle mourut, son frère Jean-Baptiste, lieutenant du Roi à Clermont en Beauvaisis, hérita de la seigneurie du Hamel-les-Broutelles dont il ne tarda pas à se défaire.

    L'acquéreur fut Bernard-Gilles Coste de Champéron, lieutenant de vaisseau du Roi, il la céda à son tour en 1769 à Charles-René Despretz de Soligny.

    Converti à usage agricole et devenu au 19ème siècle propriété de la famille Hecquet d'Orval, le manoir appartenait à M.Le Sellier de Chezelles lorsque René Van Poperinghe y avait le siège de son exploitation agricole entre 1925 et 1970.

    Brutelles

     

    Vendu par la suite il a été détruit par un incendie lors d'un violent orage, seuls subsistent une section de dépendances en colombage.

                                                                        ***

                                       Eglise Assomption de la Vierge

     

    Brutelles

     

    en 1859

    Brutelles

    armoiries en pierre dans la cour du presbytère

    N'appartiennent à aucune famille seigneuriale du lieu, ce serait celles des voisins de  Vaudricourt, ils avaient bien des griffons comme supports, la brisure au lambel se rencontre chez eux : Jean de Vaudricourt, seigneur de Laleu portait : de gueules à un orle d'argent surmonté d'un lambel de même.

    Brutelles

    merci à Jacques Dulphy


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :