• Avesnes-Chaussoy

    La commune ne possède pas de blason officiel

                                                                   ***

    Possession d'une famille chevaleresque de ce nom du XIIème à la fin du XIVème siècle, la terre d'Avesnes échut à Guy de Nesle, seigneur de Melo, en 1440.

    Puis à sa fille Jeanne, épouse de Jacques de Villiers de L'Isle-Adam, prévôt de Paris.

    En 1530 Claude de Villiers céda la maison seigneuriale à Jacques de Fontaines, son voisin d'Etrejust.

    Deux ans plus tard, le 3 août 1532, il vendit les bois et les droits de justice à Jean de Calonne, époux de Marie de Machy, il est à l'origine du château actuel bâti à quelques centaines de mètres de l'ancienne forteresse médiévale dont on reconnait encore la motte du côté du village.

    Avesnes-Chaussoy

    Il mourut en 1548, l'année où son fils aîné prénommé Jean comme son père, épousa Philippe Louvel.

    Avesnes-Chaussoy

    de Calonne d'Avesnes : d'azur au chef d'argent chargé d'un lion léopardé de gueules.

     

    Une rosace gravée sur la façade porte la date de 1561.

    Avesnes-Chaussoy

    Vraisemblablement mis à sac au cours des guerres de religion, le château dut être remis en état par Pierre de Calonne qui épousa en 1615 Françoise du Bos, il parvint en 1645 à réunifier la seigneurie en rachetant la part des de Fontaines,il fit agrandir le corps de logis mais l'édifice dut conserver son aspect de manoir Renaissance.

    François de Calonne, né en 1665, se maria en 1693 avec Marie-Louise d'Aumale.

    Avesnes-Chaussoy

     Son fils, Louis-Oudart de Calonne et Françoise-Renée de Bommy, son épouse, firent entreprendre d'importants travaux de modernisation au milieu du XVIIIème siècle

    Leur fils aîné Jean-Ferdinand, comte de Calonne d'Avesnes, né en 1734, se maria en 1778 avec Bonne-Madeleine de Riencourt il mourut prématurément en 1795, mais ses biens traversèrent la Révolution sans trop de dommages.

    Raoul son petit-fils épousa en 1844 Geneviève de Morgan et dix ans plus tard fit entreprendre un important programme de travaux.

    Son petit-neveu le comte Xavier de Calonne d'Avesnes (fils d'Albéric), grand-père des propriétaires actuels.

    Avesnes-Chaussoycadran solaire sur la façade

    Pendant la Première guerre Mondiale, le château a été transformé en centre de repos et de soins pour les soldats canadiens, américains et français.

    En mars 1944 les Allemands sont arrivés et ont chassé le propriétaire, ils ont installé une base de missile V1 dans le bois voisin du parc.

    Le château souffrit de l'occupation mais échappa fort heureusement aux bombardements destinés à la rampe de lancement des V1.

    Il appartient toujours à la même famille avec Roland de Calonne.

     

    Avesnes-Chaussoy

     

     Splendide pigeonnier du XVIIIème siècle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :