• Hornoy-le-Bourg

    Hornoy-le-Bourg

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

    Parti de gueules au noyer d'or et d'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules.

    Hornoy-le-Bourg

     

    Adopté le 20 juin 1970.
    Hornoy est devenue Hornoy-le-Bourg en 1972 après intégration de plusieurs petites communes voisines. 
    Les armes ont été adoptées par le conseil municipal d'Hornoy le 20 juin 1970 et reportées sur la nouvelle commune d'Hornoy-le-Bourg à sa création.
    A dextre, armes parlantes: Hornoyer/noyer: Hornoy.
    A senestre, le blason de la famille des De Dompierre d'Hornoy, qui a acquis la seigneurie en 1713 et l'a tenue jusqu'à la Révolution.

    (J. Dulphy)

    Hornoy-le-Bourg

    Dompierre d'Hornoy : d'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules.



    *** 

    Siège d'une châtellenie ayant appartenu au 12ème siècle à un certain Girold d'Hornoy.

    La terre passe au 13ème aux Bailleul, au 14ème à Ferry de Picquigny et au 15ème à Guillaume d'Harcourt.

    Lorsque le château tombe aux mains des Dauphinois en 1432, il appartenait au comte de Roucy.

    En 1491 Waleran d'Ongnies, gouverneur du château d'Eu, acquiert la seigneurie puis presque aussitôt André III de Rambures dont les descendants gardèrent le domaine jusqu'en 1713, Marie-Renée de Rambures, duchesse de Caderousse, avait alors vendu la seigneurie à Nicolas-Joseph de Dompierre, anobli par une charge de président-trésorier de France à Amiens, conseiller du Roi, il épousa en 3ème noces Marie-Elisabeth Mignot, marquise de Florian, nièce de Voltaire.

    Son fils Alexandre de Dompierre d'Hornoy, né en 1742, épousa Louise-Sophie Savalette de Magnanville et fixa sa résidence à Paris.

    Il confia la reconstruction du château à un architecte parisien vers 1785.

    Hornoy-le-Bourg

    Il meurt en 1828 et son fils Charles-François (1776-1845) fut député de la Somme.

    Alexandre, l'ainé de ses petit-fils, fut lui aussi député en 1842, il meurt à Hornoy en 1873.

    Le château échut alors par alliance à Ambroise de Glos, aïeul des propriétaires actuels.

    Quant au cadet Charles-Albert, vice-amiral en 1871, il devient ministre de la marine et sénateur de la Somme.

    Hornoy-le-Bourg

    ***

    Eglise Assomption de la Sainte Vierge

    du 16ème siècle

    Elle conserve le monument de la marquise de Florian morte en 1771, il fut élevé en 1783.

    Hornoy-le-Bourg

    En 1872

    Hornoy-le-Bourg

    De nos jours

    *

    Les Halles

    construites en 1565, elles furent déplacées au sud de l'église.

    Hornoy-le-Bourg

    En 1872

    Hornoy-le-Bourg

    Vers 1910

    Hornoy-le-Bourg

    de nos jours (photo Claude Villetaneuse)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :