• Cavillon

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

    La seigneurie comprenait deux parties.

    La première appartint de 1466 à 1781 aux Célestins d'Amiens.

    Cavillon

    Celestins d'Amiens : d'azur à une croix longue et ancré d'argent, entortillée au pied de la lettre S et accostée de deux fleurs de lys, le tout d'or.  

    Quant à la seconde, elle était la possession de François de Saisseval en 1532 et d'Adrien Le Clerc en 1557.

    Cavillon

    de Saisseval : d'azur à deux bars adossés d'argent.

    Elle échut à Louis de Lagrené dont hérita en 1646 son frère Charles qui fut le constructeur du château en 1648 (ancres de fer sur la façade).

    Cavillon

    Cavillon

    façade arrière

    On trouve ensuite Pierre de Lagrené.

    Cavillon

     

    Lui succéda Noël Roussel, président-trésorier de France et général des finances (1686-1737), fils d'un échevin d'Amiens et frère de Gabriel Roussel, seigneur de Belloy sur Somme.

    Cavillon

    Roussel de Belloy : d'azur au chevron d'or, accompagné de trois demi-vol de même.

    Son fils lui succéda dans sa charge jusqu'en 1769, il épousa Marguerite Houzé de La Boullaye et vendit la terre en 1747 à son beau-frère Nicolas-René Houzé, receveur des tailles.

    Cavillon

    Houzé de la Boullaye et de Cavillon : d'argent au chevron de gueules, accompagné en chef de deux étoiles et en pointe de trois besants, le tout de gueules.

    Revendue en 1772 à Gilles de Lhommel du Plouy.

    Revendue encore 5 ans plus tard à Jean-Baptiste Pingré, marié à Ursule Cornet, il participa à la reconstruction de l'église en 1781.

    Cavillon

    Pingré : d'argent, au pin de sinople fruité d'or (parfois surmonté d'une grive)

    Sa fille Marie-Elisabeth Pingré l'apporta en mariage à Christophe de Sachy de Fourdrinoy en 1782.

    Né en 1795 à Saint-Maulvis, Pierre-Ferdinand de Forceville fut maire de la commune et habita le château (Frère du sculpteur Gédéon de Forceville).

    Cavillon

    de Forceville : de gueules au sautoir d'argent, cantonné de quatre merlettes du mesme.

    Passé ensuite à la famille Rousseau de Forceville.

    Il fut acquis au lendemain de la dernière guerre par l'abbé Paul Dentin, alors doyen de Picquigny.

    De nouveau vendu par la suite.....

    Cavillon

     

                                                  Eglise Saint Nicolas

    Sur l'abside on peut lire la date de 1781, mais la nef serait de la fin du 16ème siècle.

    Cavillon

    En 1869

    Cavillon

     

     

    Cavillon


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :