• Yonval

    Yonval

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

     Tiercé en fasce: au 1er d'or au lion léopardé de gueules, au 2e de sinople plain, au 3e d'hermine plain.

    ***

    Yonval, ancien hameau de la commune de Cambron a obtenu son indépendance communale le 1er janvier 1986.

    Ce blason reprend les armes de la famille Le Roy de Valenglart, seigneur du lieu et de Moyenneville.

    Yonval

    Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)



    La commune d’Yonval a relevé, en 2006, les armes de la famille Le Roy de Valanglart, seigneur du lieu, de Moyenneville, de Valanglart (fief à Moyenneville) et autres lieux.
    Cette maison est citée dès le 13e siècle (d'après Belleval).

    Le premier seigneur du nom à Yonval fut François Le Roy, seigneur de Moyenneville et de Valanglart, écuyer du duc d'Aumale. Il avait acheté les domaines d'Yonval et de Valanglart en 1620 à Antoine de Runes, et son fils René avait fait construire le château de Moyenneville.

    Le dernier seigneur d'Yonval, en 1789, fut François-Léonard Le Roy, marquis de Valanglart, comte du Quesnoy, mestre de camp de cavalerie.
    Le blason des Le Roy de Valanglart (branche des seigneurs de Bézancourt) a été enregistré par D'Hozier suivant l'édit de 1696; les armes de cette famille figurent aussi sur une clé de voûte colorée (XVIIe siècle) de l'église de Moyenneville, où elles sont parties à celles des Du Quesnoy (une bande d'azur).

    Le château de Moyenneville, resté dans la famille, fut ruiné par les combats de 1940. Le général de Germiny, héritier des derniers Le Roy de Valanglart, dût à regret se résoudre à abattre les restes de la demeure en 1956, après la mort du dernier marquis du nom.
    (Jacques Dulphy)

    Yonval

    Blason en mairie.
    (Photo Jacques Dulphy, 2012)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :