• Wiry-au-Mont

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

    Projet de blasonnement proposé par Jacques Dulphy associant les armes de Nicolas de Fontaines et celles de Marie-Louise Pellart de Givry, son épouse. Le mont de sinople fait référence au nom de la commune.

     

    Wiry-au-Mont

     

    Le premier seigneur connu est Jean de Fontaines en 1277.

    Le château fut détruit par les Anglais en 1330, puis rebâti. 

    On trouve ensuite beaucoup plus tard, en 1430, Guillaume de Crésecques, puis Jean en 1460.

    Wiry-au-Mont

     

    Crésecques : d'azur, à trois tierces d'or , au chef d'or plain.

    En 1489, Jeanne de Cresecques épouse Jean de Cröy .

    En 1582 Eustache de Cröy vend la seigneurie à Nicolas de Fontaines, seigneur de La Neuville-aux-Bois, qui devait se distinguer au siège d'Amiens. 

    Le château fut à nouveau démoli en 1594, cette fois ci définitivement, à la suite de la réclamation adressée à Henri IV par l'échevinage d'Abbeville.

    La dalle funéraire d'un autre Nicolas IV de Fontaines, maréchal de camp, seigneur de 1687 à à sa mort en 1719, évoquait les fortes personnalités qui s'étaient succédé dans cette famille.

    Il s'était marié en 1687 avec Marie-Louise-Charlotte Pellart de Givry.

    Wiry-au-Mont 

    de Fontaines (puiné) : d'or à trois écussons de vair de quatre traits, bordés de gueules.

    Wiry-au-Mont

    Pellart de Givry : d'argent à une aigle éployée de sable, becquée et membrée de gueules.

     

    Jacques II de Fontaines, gentilhomme de la Chambre du roi, avait en 1635 tué en duel Hugues de Forceville, mais avait obtenu moyennant 6000 livres des lettres de grâce.

    Son fils Nicolas avait tué en duel son beau-frère Pierre Le Normand de Tronville.

    Charles, marquis de Fontaines, capitaine de cavalerie, moins querelleur, meurt en 1691.

    En 1737 Jean-Charles de Fontaines, capitaine de cavalerie,mort sans postérité, vendit la seigneurie à Jacques-Nicolas Le Boucher d'Ailly, maïeur d'Abbeville.

    Wiry-au-Mont

    Le Boucher d'Ailly : d'or, au sautoir engrêlé de sable, accompagné de quatre aiglettes du même, becquées et armées de gueules.

    ***

    Eglise Notre-Dame de l'Assomption

    L'église dont la construction remonterait au 16ème siècle a été partiellement détruite auc ours de la seconde guerre mondiale, lors d'un bombardement allié dans la nuit du 17 au 18 juin 1944.

    Le choeur fut reconstruit en 1955.

    L'église a une façade d'architecture particulière que l'on retrouve dans certaines églises fortifiées de Thiérache, au nord-est de la Picardie. Construite en brique, la façade est encadrée par deux tourelles coiffées d'une toiture d'ardoise en poivrière. Elle est surmontée par un clocher quadrangulaire avec toiture en flèche.

    Wiry-au-Mont

    En 1864, esquisse de L.Gillard

    Wiry-au-Mont

    Wiry-au-Mont


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :