• Vauchelles-les-Quesnoy

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

     D'argent au chêne terrassé de sinople, englanté d'or; au chef d'azur chargé de trois pattes de loup d'or.

     

    Création Jacques Dulphy.
    Adopté le 2 juin 2006.
    Le chêne fait allusion au nom de la commune: Le Quesnoy était autrefois un important quartier de la commune, aujourd'hui entièrement confondu à Vauchelles, et qui tirait son nom de la chênaie, lieu planté de chênes (en picard ancien Quesnoy, puis Tchénoè; du picard Tchène: chêne).
    Le chef évoque la famille De Cacheleu (en picard: chasse-loup), qui portait d'azur à trois pattes de loup d'or, et dont une branche tint le domaine de Vauchelles de 1610 à la Révolution.
    (Jacques Dulphy)

    Vauchelles-les-Quesnoy

    ***

    Longtemps propriété du chapitre de Saint-Wulfran d'Abbeville, la terre appartint un moment aux de Lamiré.

    Jean Le Sage, veneur pour le Roi en forêt de Crécy, l'acheta en 1560 et épousa Marguerite Ballen, représentante de l'une des plus riches familles marchandes d'Abbeville.

    En 1597, sa petite fille Antoinette Le Sage apporta en mariage les terres de Vauchelles et du Titre à Claude de Cacheleu, seigneur de Popincourt et capitaine de cent hommes de pied, qui avait été gouverneur de Saint-Riquier pour la Ligue.

    On devait la construction de cette agréable demeure, datée de 1741 sur le fronton, à Louis-Nicolas de Cacheleu qui, au terme d'une longue procédure à l'encontre du Chapitre, obtint en 1764 le titre de seigneur de Vauchelles.

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Il mourut dans son château en 1773.

    En 1810, sa fille Françoise épouse de François-Joseph Le Clerc, comte de Bussy, légua le domaine au cadet de ses fils François-Joseph, colonel d'infanterie, maire de 1815 à 1830..

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Le Clerc de Bussy : D'argent à la bande de sable accompagnée d'une aigle éployée de sable et d'un soleil ajouré de même.

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Acquis en 1844 par M.du Blaisel, le château devint la résidence de Lucie Le Boucher d'Ailly (morte en 1872), puis de la baronne Charles du Blaisel et d'Armand de Rocquigny.

    M. Lepers le possédait en 1940, il fut incendié en 1944 par l'armée allemande et les ruines abattues en 1952.

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    clic pour agrandir

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    ***

    Eglise Notre-Dame de l'Assomption

     

    L'église Notre-Dame-de-l'Assomption, construite au sommet d'une colline, est de style gothique et date vraisemblablement du xve siècle. On y trouve en effet un ex-voto dédié à Nicolas du Moncel, seigneur de Vascongnes, mort en 1487. Comme toutes les églises dédiées à la Vierge, elle est construite sur un plan barlong, avec un transept étroit. Des vitraux intérieurs représentent la bataille de Crécy d'août 1346, année d'anoblissement de la famille Le Clerc de Bussy.

     

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    Vauchelles-les-Quesnoy

    Vauchelles-les-Quesnoy

     

    Dans l'église

    Pierre tombale de Louise-Françoise-Adélaïde Bonnel de Dominois, décédée au château de Vauchelles en 1825, sa fille Marie-Ursule s'était mariée en 1798 avec Joseph LeClerc de Bussy (1772-1834).

    *

    Vauchelles-les-Quesnoy

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :