• Tours-en-Vimeu

    Tours-en-Vimeu

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

    D'hermine à trois fleurs de lis au pied nourri de gueules.

    ***

    La commune de Tous-en-Vimeu porte les armes des Quieret (d'hermine à trois fleurs de lis au pied nourri de gueules).

    Ces armes sont identiques à celles de Ramecourt (62) et de Vétheuil (95) , et ont la même origine familiale.
    Les Quiéret furent seigneurs de Tours-en-Vimeu du XIVe au XVIe siècles.

    Le plus célèbre de cette famille, Hugues Quiéret, seigneur de Tours et Hamicourt, amiral de France, fut tué à la bataille de l'Ecluse, dont il commandait la flotte française, en 1340.

    Son buste, à ses armes. est à la salle des batailles, à Versailles.

    La famille Quiéret, ou Kiéret, originaire d'Artois (Douriez) est aujourd'hui éteinte.
    (Jacques Dulphy) 

    *

    La commune possède 4 hameaux : Corroy, Houdent, Longuemort et Hamicourt.

    *

    De 1320 à 1340 le seigneur est Hugues Quiéret puis ses descendants jusqu'à Louise Quiéret qui épousa Jean de Mailloc en 1563.

    Tours-en-Vimeu

    de Mailloc : de gueules à trois maillets d'argent.

    En 1670, Philippe de Rupières, baron de Survie, qui épousa Françoise de Mailloc.

    Tours-en-Vimeu

    Rupières : palé d'or et d'azur

    En 1700, Renée de Rupières transmet la seigneurie par son mariage avec Charles-Alexandre de Melun, vicomte de Gand.

    De 1739 à 1780, Gilbert Allyre, marquis de Langeac par son mariage avec Louise-Elisabeth de Melun.

    Tours-en-Vimeu

     

    Allyre de Langeac : d'or à trois pals de vair

    Au début du 19ème siècle, la famille Sanson de Frières fit bâtir une demeure très sobre qui fut démolie dans les premières années du siècle suivant.

    Tours-en-Vimeu

    Sanson de Frières : d'or à trois sansonnets de sable, membrés de gueules.

    Louis-Hercule Sanson, baron de Frières, mort en 1858, appartenait à une famille de conseillers au Présidial et de maïeurs d'Abbeville, anoblie par charge.

    Leur petite fille Victorine, dernière du nom, épousa Christian des Mazis, et délaissa Tours au profit de Beaucamps le Jeune où elle mourut en 1909.

     

    Longuemort

    Il existait une autre demeure seigneuriale, siège de l'ancien fief de Longuemort, qui appartint depuis le 15ème siècle à la branche aînée de la famille du Maisniel.

    Tours-en-Vimeu

    Du Maisniel : d'argent à deux fasces de gueules, chargée chacune de trois besants d'or.

    Fils de Jean du Maisniel, maïeur d'Abbeville en 1157, Pierre fut capitaine de 100 hommes de pied, il est cité en 1594 et 1596 comme demeurant à Longuemort.

    Henri-René du Maisniel épousa Geneviève Ogier de Cavoye.

    Son fils Gilbert dut en 1718 se résoudre à vendre la terre pour désintéresser les créanciers de sa mère.

    Marie-Françoise de Boulogne, dame de Longuemort, épousa Jean Danzel, vicomte de Boismont.

    Tours-en-Vimeu

    Danzel de Boismont : d'azur à un daim ailé d'or

    Jean-Baptiste Danzel, dit le chevalier de Boismont, en hérita et mourut célibataire en 1807.

    La chapelle de Longuemort avait été fondée à la fin du 13ème siècle par Jean et Philippe de Longuemort, détruite en 1793, relevée sous le Second Empire par Auguste Danzel et reconstruite une dernière fois en 1923.

    *

    Corroy

     Dans un bois, deux monticules antiques suggèrent un château féodal.

    ***

    Eglise Saint Maxent

    16ème siècle, la nef est du 18ème et le clocher du 19ème.

    Tours-en-Vimeu

    en 1853

    Tours-en-VimeuTours-en-Vimeu

     

    en 1864 et 1869


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :