• Sancourt

    Sancourt

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

    D'argent fretté de gueules.

     

    Ces armes sont celles de la famille De Sancourt. Elles sont identiques à celles de la famille De Soyécourt; ces deux familles n'ont pourtant rien de commun.

    On ne s'étonnera donc pas d'avoir, pour la commune de Sancourt (80) les mêmes armes que pour la commune de Soyécourt (80), toutes deux à quelques kilomètres seulement l'une de l'autre, dans le Santerre. Il n'aurait pourtant fallu qu'une petite modification.
    Le blason de Sancourt était déjà adopté dans les années 1920. Il figure parmi les autres blasons de la région de Ham, sur la fresque héraldique de la gare de Ham, peinte vers 1929.
    (Jacques Dulphy)

    Sancourt

     

    Blason figurant sur la fresque héraldique de la gare de Ham inaugurée en 1929,
    peinte par Fernande Van Driesten-Pary.

    Sancourt

    Armes de la famille De Sancourt.
    Gouache de Marcel Stiennon, 1971.
    (Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

    *

    La seigneurie était partagée entre M. de Mont-Aigle et l'abbaye N-D de Ham.

    Au 19ème siècle, on apercevait des traces de leurs armoiries sur les murs de l'ancienne église.

    Les religieux y avaient une jolie maison de campagne.

    Sancourt

    Ce château a servi de QG au général Von Hutier pendant la Première Guerre mondiale avant d'être détruit par l'armée allemande.

    Sancourt

    Viefville est une dépendance qui avait son château et des seigneurs de ce nom.

    Dès 1170 Odon de la Vieux-Ville.

    En 1413, le seigneur de Viefville est au nombre des chevaliers qui accompagnent Jean de Bourgogne.

    En 1496, Jacques de Viefville parait comme doyen du chapître de Noyon, puis vicaire général et official de l'évêque Guillaume de Marafin, il meurt en 1508.

    C'est à cette époque que la seigneurie de Viefville et Sancourt passe dans la maison de Bovelles.

    Puis aux comtes de Lignières qui firent carrière dans les armes.

    Sancourt

    De Lignières : d'argent à la croix ancrée de gueules.

    Anne-Modeste de Lignières, né en 1720, capitaine d'infanterie, épousa en 1750 Marie-Elisabeth de Foucaut, il meurt en 1768 et sera inhumé dans l'église de Ham.

    Marie-Charles de Lignières, né en 1752, chevau-léger de la Garde du Roi, épousa en 1785 Henriette-Marguerite Le Comte de la Ville au Bois.

    Marie-Henry de Lignières, né en 1785 à Ham, lieutenant aux chasseurs de la Garde sous Napoléon 1er, décèdera en 1866 à Viefville.

    Son fils Henri-Gustave-Marie, né en 1822 à Sancourt, sera général de brigade sous le Second Empire, mort en 1888.

    Sancourt

     

    ***

    Eglise Saint Médard 

    Datait du 16ème siècle

    Sancourt

     

    Avant 1914

     

     

    Sancourt

     

    Après la Première Guerre

    Restauration terminée en 1926


  • Commentaires

    1
    Cottel
    Dimanche 4 Novembre 2018 à 18:20
    Je suis natif de Sancourt et je suis très heureux de voir c,est photos car mes grandsb parents me parlaient souventde cette famille mais aussi du chateau de Viefville
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :