• Picquigny

     Picquigny

     

    La commune a repris depuis le Second Empire le blason des anciens seigneurs , de la famille de Picquigny qui étaient vidames de l'évêque d'Amiens.

    Ces armes sont attestées depuis le XIIIème siècle sur de nombreux sceaux. (J.Dulphy)

     Picquigny

    sceau de Jean de Picquigny

    Archives départementales de la Somme

     Picquigny

    Sceau du bailliage de Picquigny

    Dans un quatrefeuille gothique, un écu fascé de six pièces, à la bordure, surmonté d'un M coronné, et accosté de deux autres écus au chef échiqueté de 18 pièces.

     

     Picquigny

    Fascé d'argent et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules.

     

    On le retrouve sur le campenard de la mairie depuis 1852, surmonté d'une couronne murale à trois tours.

     Picquignyphoto:P.Lenne

    Au château sur le pavillon Sévigné

     Picquignyphoto : P.Lenne

     Picquigny

    médaille pour un concours musical du 13 juin 1897 (aimablement transmis par P.Lenne)

     

     Une variante de la famille de Picquigny porté par Marie et par Renaud de Picquigny

    Fascé d'hermine et d'azur à la bordure de gueules.

     Picquigny

    La première maison de Picquigny s'éteignit en 1398 avec Marguerite II, épouse de Robert III, dit Wautier, seigneur d'Ailly-le-Haut-Clocher.

    Les premiers seigneurs d'Ailly portaient ce blason

    De gueules au chef échiqueté d'argent et d'azur de trois traits.

     Picquigny

    Puis celui avec les branches d'alisier

    De gueules à deux branches d'alisier d'argent passées en sautoir, au chef échiqueté d'argent et d'azur à trois traits.

     Picquigny

    On retrouve au-dessus de la porte du Gard, les armes d'Antoine d'Ailly (à dextre) et de son épouse Marguerite de Melun (à senestre).

     Picquignyphoto: P.Lenne

    Marguerite de Melun : D'azur à sept besants d'or, ordonné3.3.1 au chef du même.

     Picquigny

    Armoiries écartelées d'Antoine d'Ailly sur la pavillon Sévigné.

     Picquignyphoto : P.Lenne

    Ecu central : de Picquigny

    Au 1 : d'Ailly

    Au 2 : de Melun , Marguerite son épouse.

    Au 3 : de Crèvecoeur , sa mère Philippe dame de Daours.

    de gueules à trois chevrons d'or

     Picquigny

    Au 4 : de Hornes , sa belle-mère Jeanne, dame d'Hébuterne.

    d'or, à trois huchets (cors de chasse) de gueules

     Picquigny

     Picquigny

    Sur le pignon de la ferme du château

    Armoiries de Charles d'Ailly et d'Elisabeth Le Féron de Dreux

     Picquignyphotos : P.Lenne

     Picquigny

    Le Féron de Dreux : au sautoir d'or, accompagné en chef et en pointe d'une molette, en flanc d'une aiglette au vol abaissé, le tout aussi d'or.

     Picquigny


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :