• Oisemont

    Oisemont

    http://armorialdefrance.fr/ 

     

     

    D'argent à la croix pattée alésée de gueules.

     

    Adoptées le 3 mars 1970, ces armes rappellent qu'Oisemont fut une importante commanderie de l'Ordre du Temple.

    Les seigneurs d'Oisemont étaient, jusqu'à la disparition de leur ordre, les chevaliers du Temple, qui y possédaient une importante commanderie.
    En 1307, peu avant que Philippe le Bel supprimât l'ordre avec la violence que l'on sait en 1312, la commanderie avait été dévolue aux chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, dit de Malte.
    Cette commanderie avait constitué une donation du comte de Ponthieu aux templiers d'Oisemont, tandis que cette localité était déjà, au XIIIe siècle, une bourgade importante, alors "capitale" du Vimeu, siège de sa prévôté et lieu de foires.
    La commanderie, constituée en véritable forteresse, était bâtie contre l'église primitive, et fut détruite en 1346 par les Anglais en route pour Crécy. Les chevaliers de Saint-Jean, qui avaient aussi fondé une maladrerie, furent seigneurs jusqu'à la Révolution de 1789.
    On peut encore voir à Oisemont, rue de la Commanderie, une pierre jaunâtre en forme de blason (d'environ 46 x 70 cm), marquée d'une croix templière, récupérée -dit-on- de l'ancienne commanderie et maçonnée à l'envers au fronton d'un garage moderne. Le blason "d'argent à la croix pattée alésée de gueules" a été adopté officiellement en réunion de conseil municipal le 3 mars 1970.
    (Jacques Dulphy)

    Oisemont

     

    Possession au XII° siècle d'une famille chevaleresque portant le nom d'Oisemont, le château fortifié d'origine n'a pas laissé de vestiges.

    Héritier de la seigneurie principale au début du XIV° siècle, Jean de Bailleul la céda à l'abbaye de Séry qui la possédait toujours au XVIII° siècle.

    *Au bas de la rue Masson, la tourelle octogonale accolée sur le côté d'un pignon crayeux signale la présence d'un ancien manoir remontant probablement au XVI° siècle, le portail est daté de 1633.

    Oisemont

    Cette demeure appartenait vers 1770 à Marie-Anne d'Ault du Mesnil, épouse d'André de Louvel, seigneur de la Cour d'Auneuil.

    Après la mort tragique du duc de Berry, poignardé en 1820 par un nommé Louvel, ses enfants obtinrent l'autorisation d'abandonner le nom de leur père au profit de celui de leur mère, ainsi Edouard d'Ault du Mesnil (1800-1870) fut officier d'ordonnance du maréchal de Bourmont lors de la prise d'Alger en 1830 et Geoffroy d'Ault du Mesnil (1843-1921) fut un éminent géologue et préhistorien.

    Ce manoir appartenait à Elisabeth d'Ault du Mesnil, épouse de Raymond de Passilé, lorsque le soir du 27 mai 1940, le général De Gaulle vint y trouver le général Mac Creery qui y avait installé son P.C.

    Vendu en 1960 par les héritiers à M.Jérôme de Tourtier.

    Oisemont

    de Tourtier : d'azur, au chevron d'argent chargé de trois merlettes de sable, accompagné de trois besants d'argent.

    *Quant au château d'Oisemont proprement dit, détruit par un incendie au cours de la dernière guerre, il était situé dans le haut du bourg.

    Oisemont

    Vraisemblablement bâti vers 1760 pour Nicolas Sanson, c'était une agréable maison de campagne.

    Fille de Louis Sanson de Berville et d'Elisabeth Michault, Elisabeth Sanson de Mainneval épousa en 1802 Théodore Godart de Vaudricourt, né en 1767 dans une famille du négoce amiénois, ancien mousquetaire de la Garde du Roi, il devint en 1807 juge de paix à Amiens avant de s'installer quelques années plus tard à Oisemont, dont il devint maire sous la Restauration et meurt en 1848.

    Après le décès de sa fille Elisa en 1890 puis de sa petite-fille Isabelle de Fautereau en 1896, le domaine échut alors à Ernest du Castel qui le vendit à M.Specht, auquel succéda sa nièce, épouse de Louis Dammouse, céramiste à Sèvres.

    A nouveau mis en vente en 1920, il fut acquis par Georges Duneufgermain.

    Oisemont

     

    *

    Eglise

    Oisemont


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :