• Morlancourt

    Morlancourt

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

    D'or à la fasce de vair, au lion de gueules brochant.

     

    Les armes de la famille de Morlancourt, qu'a repris la commune du même nom "depuis le milieu XIXe siècle", sont connues notamment par un sceau de Geoffroy de Morlancourt, chevalier et seigneur du lieu en 1240, orné d'un écu portant une fasce et un lion brochant. Ce sceau est conservé aux Archives départementales de la Somme, appendu à un document faisant état de la fondation d'une chapelle.

     

    Morlancourtsceau de Geoffroy de Morlancourt, archives de la Somme.

     

    Morlancourt

    Sceau de Simon de Morlancourt (archives d'Amiens)


    Les De Morlancourt cessèrent d'être seigneurs du plein domaine de Morlancourt vers 1360. A partir de cette époque, ce domaine est morcelé. En 1365, Robert de Beaumont est seigneur en partie; en 1413 Renault de Morlancourt possède encore un fief restreint à Morlancourt, un autre à Chipilly.

    L'histoire locale a également retenu le nom de François de Morlancourt, chanoine d'Amiens, précepteur d'Henri de Bourbon prince de Condé et 39e abbé de Saint-Vaast de Moreuil à la fin du XVIe siècle.
    Les auteurs de l'Armorial de la Somme (1972), qui indiquent que le blason communal de Morlancourt "est en usage depuis le milieu du XIXe siècle" et "qu'il n'a pas été possible d'en retrouver leur origine" n'ont pas cherché bien loin. Sans doute ce blason a t-il été adopté sur la proposition de l'abbé Leroy, curé du lieu et historien du village, qui le représente dans son "Histoire de Morlancourt" parue en 1904.
    Le blason de la commune de Morlancourt est sculpté au fronton de la mairie, reconstruite après les destructions de la première guerre mondiale.
    (Jacques Dulphy)

    Morlancourt

     

    Seigneurie

    C'était le siège d'une seigneurie relevant de la cité d'Ancre au XIIIème siècle, le château appartenait à la famille de Morlancourt dont hérita au XVIème siècle les Montejean.

    C'était encore un important ouvrage fortifié en 1553.

    Marie de Montejean épousa en 1590 Antoine de blottefière, gouverneur de Doullens.

    C'est à Henri, leur fils ainé qu'il faut attribuer la reconstruction du corps de logis, entrepris après son mariage avec Mlle Le Maître en 1618.

    MorlancourtBlottefière : d'or, à trois chevrons de sable

    Ensuite les biens revinrent à leur cousin César de Blottefière, marquis de Vauchelles et vicomte de Domart qui n'habita pas Morlancourt.

    En 1764, le château était encore suffisamment fortifié pour que la population y trouve refuge.

    Après la Révolution, déclaré bien national, il fut adjugé à Jean-Baptiste Dizengremel.

    En fort mauvais état en 1830, il fut acquis par Sébastien Vicogne qui vendit les pierres et le plomb des couvertures.

    Les ruines disparurent lors de l'offensive de 1918.

     

    Morlancourt

    Lithographie des frères Thierry sur un dessin de Duthoit


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :