• Molliens-Dreuil

    Molliens-Dreuil

     

    http://armorialdefrance.fr/

    D'argent à trois fasces d'azur.

    ***

    La commune de Molliens-Dreuil est née, en 1972 de la fusion des communes de Molliens-Vidame et de Dreuil-lès-Molliens.
    Molliens fut érigée en commune en 1209, par une charte concédée par Enguerrand de Picquigny; les de Picquigny, vidames d'Amiens, étant seigneurs du lieu. La châtellenie de Molliens releva d'ailleurs de Picquigny du XIIe siècle jusqu'à la Révolution.
    Dreuil était une pairie de la châtellenie de Picquigny.

    C'est un blason "d'argent à trois fasces d'azur" que déclara lors de l'élaboration de l'Armorial de la Somme (paru en 1972) la commune de Molliens-Vidame. Ce blason étant une reprise des armes des sires de Picquigny, telles qu'on les voit sur un contre-sceau communal de Molliens du XVe siècle dont la matrice est conservée au musée d'Abbeville, il n'y eut aucune difficulté à ce qu'il fut repris par la nouvelle commune de Molliens-Dreuil; Molliens et Dreuil ayant une grande part d'histoire commune avec la châtellenie de Picquigny, à deux lieues de leurs clochers.
    (Jacques Dulphy)

    Molliens-Dreuil

    sceau de Gérard de Picquigny

    *

    Présence d'une motte féodale.

    *

    Eglise Saint Martin de Molliens-vidame du 18ème siècle

    Molliens-Dreuil

    en 1868

     

    Eglise Saint Pierre aux liens de Dreuil les Molliens

    16ème siècle, en état d'abandon

    Molliens-Dreuil

    en 1868

    Molliens-Dreuil

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :