• Mareuil-Caubert

    Mareuil-Caubert

    http://armorialdefrance.fr/  

     

    D'or à la croix d'azur.

     

    "Il semble que la commune ait repris le blason du prieuré Saint-Christophe de Mareuil, fondé au début du 12e siècle par un certain Henry Boutery.

    Ce prieuré dépendait de l'abbaye de Breteuil, il existait encore au 18e siècle et appartenait alors au séminaire d'Amiens." (J. Dulphy)

    Mareuil-Caubert

     

    Blason du prieuré de Mareuil.
    Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
    26e volume, Picardie, Généralité d'Amiens.

    La variante ci-dessous est probablement le blason de l'ancien village de Mareuil avant son absorption dans la commune de Mareuil-Caubert.

    Mareuil-Caubert

    D'argent à deux chevrons de gueules, le premier renversé, le second brochant sur le premier, leurs angles touchant les bords de l'écu.

    Mareuil-Caubert

    Blason de Pierre de Mareuil, plusieurs fois maïeur d'Abbeville entre 1284 et 1305.
    Blason tiré de l'Armorial des maïeurs d'Abbeville, manuscrit de la fin du XVIe siècle ou du début du XVIIe siècle dessiné et illustré par Pierre Waignart,dont il existe trois exemplaires, dont l'un est conservé à la Bibliothèque municipale d'Abbeville (80).
    (Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

     

    ***

     

    Mareuil-Caubert

    Château de Mareuil en 1796

    Mareuil-Caubert

    Le château de Mareuil fut détruit en 1361 mais rapidement relevé.

    En 1420 il fut l'une des premières places dont s'assurèrent Jacques d'Harcourt et ses partisans dauphinois.

    Le duc de Bourgogne Philippe Le Bon les en délogent en 1421 et fit désoler le château.

    Jean de Caumont et dix dauphinois parvinrent à le reprendre mais durent partir à l'arrivée du roi d'Angleterre qui restitua la place aux Soissons-Moreuil, héritier des Tyrel de Poix.

    Passé par alliance aux Créquy, il devient l'une des résidences favorites d'Antoine de Créquy, évêque d'Amiens en 1561.

    Après l'avoir fait partiellement rebâtir, il le laissa à son neveu Antoine de Blanchefort-Créquy dont hérita Marie de Blanchefort épouse de Gilles, baron de Mailly et gouverneur de Montreuil sur Mer.

    En 1694 Claude-Jean-Baptiste Rouault, marquis de Gamaches, vendit la seigneurie à J-B de Villepaux, maréchal de camp gouverneur d'Hesdin.

    Dévasté par un incendie le 18 avril 1784, puis mis en vente à démolir, il a disparu au cours de la première moitié du 19ème siècle, au profit d'une habitation sans caractère particulier.

    *

    Seigneurie de Caubert

    Caubert fut rattaché à Mareuil par une ordonnance royale de Charles X en 1826

    Mareuil-Caubert

    Au XIIIème siècle, en 1274 on trouve Bernard de Caubert, puis en 1321 Firmin de Caubert et en 1354 Pierre de Caubert.

    Au XVème siècle le domaine passa dans la branche cadette de la maison d'Abbeville, on trouve en 1420 Pérotin d'Abbeville dit d'Yvergny puis en 1440 son fils Philippe d'Abbeville dit d'Yvergny, à sa mort en 1484 la seigneurie échut à Jeanne, l'ainée de ses petites filles, dame de Moismont, Caubert, Ercourt, Yvergny, Mons et Biencourt.

    Mareuil-Caubert

    Famille d'Abbeville, branche d'Yvergny : d'argent à trois écussons de sable

     

    En 1500 elle l'apporta en mariage à Jean de Monchy, seigneur de Sénarpont.

    Mareuil-Caubert

    De Monchy : de gueules à trois maillets d'or

     

    Passé par alliance à Alexandre de Morogues, gentilhomme de la Chambre du duc d'Anjou, dont les descendants le conservèrent jusqu'en 1750.

    Le marquis de Venterol la vendit alors à Pierre Le Febvre, seigneur de Wadicourt, conseiller du Roi auprès du Conseil provincial d'Artois, auquel succèda son petit-fils.

    Mareuil-Caubert

    Le Febvre de Wadicourt : d'azur, à la fasce d'argent accompagnée de trois étoiles du même.

     

    Demeuré dans leur postérité, le domaine échut à Charles Le Fèvre de Wadicourt, qui mourut sans postérité en 1871, le laissant à son neveu Blin de Bourdon.

    Le domaine appartenait dans les années 1970 à la baronne de Vassart, née Blin de Bourdon.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :