• Le Boisle

    Le Boisle

     

    http://armorialdefrance.fr/

    De gueules au saule têtard écourté d'argent; au chef échiqueté d'argent et d'azur.

     

    Adopté le 30 juin 2017, sur un projet sollicité par la commune auprès de Jacques Dulphy.

    L'ancien domaine du Boisle était confondu avec celui de Labroye, qui comprenait Labroye-Artois et Labroye-Ponthieu, ce dernier aussi désigné sous le nom de Le Boisle. Tous les seigneurs du Boisle furent les mêmes que ceux de LabroyeLabroye et Le Boisle eurent pour seigneurs principaux, de 1415 à 1698, les D’Ailly, originaires d'Ailly-en-Ponthieu (aujourd'hui: Ailly-le-Haut-Clocher). Ce sont d'ailleurs les armes de cette famille qu'a relevées la commune de Labroye (62). Les D'Ailly portaient en chef un échiqueté de trois traits; la commune de Labroye n'en met que deux.

    Le Boisle

    d'Ailly : de gueules, au chef échiqueté d'argent et d'azur de trois traits.


    Il apparaissait indispensable que le commune du Boisle relève, aussi, les armes des D'Ailly. Outre Labroye (62), ces armes sont portées, notamment, avec des variantes diverses, par les communes d'Ailly-le-Haut-Clocher (qui ajoute un clocher), d'Ailly-sur-Somme (qui ajoute deux branches d'alisier d'argent) et de Démuin (qui ajoute deux branches d'alisier d'or). Comme ces autres communes qui eurent aussi les D'Ailly pour seigneurs, il importe que Le Boisle apporte sa différence. Et cette différence apparaît évidente quand on sait que Le Boisle fut la capitale picarde de l’osier et de la vannerie. Le Boisle ne se résume pas à son osier, et est fière de son marais, où le saule est roi, ce qui lui apporta sa spécialité artisanale. Car avant l'osiériculture, les rameaux d'osier était coupés sur les saules têtards, de coupe basse, d’où le saule «écourté» sur le blason.
    (Jacques Dulphy) 

    Le Boisle

    Dessin d'Arcady Voronzov (Russie).
    (Avec son aimable autorisation)

    *

    En 1130 Guy d'Amiens, chevalier, est seigneur du village.

    Une charte communale est accordée en 1194 par Guillaume III, comte de Ponthieu

    La famille d'Ailly a détenu la seigneurie de 1415 à 1698.

    En 1635 les Espagnols ravagent les environs.

    En 1770 le seigneur est Emmanuel Durfort, duc de Duras, lieutenant général des armées.

    En 1790, la commune obtient son indépendance de Labroye.

    Le Boisle

    ***

            Eglise Saint-Vaast

    Construite au 17ème siècle, le clocher s'est écroulé et a dû être reconstruit en briques au début du 20ème siècle.

    Le Boisle

    en juin 1850 esquisse d'O.Macqueron

    Le Boisle

    église sans clocher 1925

    Le Boisle

    Le Boisle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :