• L'Echelle-Saint-Aurin

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

    Projet de blasonnement soumis par Jacques Dulphy reprenant les armes de la famille du Hamel de Bellenglise associées au loup de Saint-Leu.

    Il y avait à Diencourt une chapelle et un pèlerinage à Saint Leu auquel on conduisait les enfants pour les préserver de la peur. La chapelle abritait une statue de Saint Leu. 

    "Le pèlerinage à l'Echelle Saint-Aurin était célèbre et prisé. Ce curieux souvenir de la peur du loup s'est conservé jusqu'à la guerre 1914-1918 dans cette région de Roye (...) La chapelle était située au lieu-dit Diencourt. On y disait la messe le 1er dimanche de septembre (...) Près de la statue du saint Leu local trônait un loup en pierre sur lequel on touchait les linges des-dits enfants, et sur la bouche duquel les petits peureux devaient déposer un baiser pour parfaire leur traitement" (Jacques Dulphy, les Loups dans la Somme, 1987).

    L'Echelle-Saint-Aurin

     

    Dès le XIIème siècle, il y eut des seigneurs de ce nom.

     

    En 1617, Elisabeth du Hamel, fille d'Antoine, seigneur de Bellenglise et Saint-Thorin, demeurant audit lieu de Saint-Thorin, épousa Charles du Plessier.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    du Hamel de Bellenglise : de gueules, au chef d'or chargé de trois molettes d'éperon de sable.

     

    Demeurée au XVIIème siècle dans la famille du Plessier, la terre de Saint-Aurin passa au XVIIIème à Jacques de Sachy qui fut également seigneur de Becquigny.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    de Sachy : échiqueté d'argent et de sable, à la bordure d'azur.

    Vraisemblablement détruite par la suite par les troupes en campagne, la maison seigneuriale ne dut pas être reconstruite avant la Révolution.

    Quant à la terre de l'Echelle, elle appartint à Jullien d'Allemany de Florence, qui meurt en 1607.

    Puis à François-Alexandre des Essars, marquis de Lignières, qualifié seigneur en 1729.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    des Essars : de gueules, à trois croissants d'or.

    L'Echelle-Saint-AurinL'Echelle-Saint-Aurin

     

    On trouve ensuite la famille de Louvel-Lupel, le château fut élevé au XIXème siècle par Antoine-Marie-Gilles, comte de Louvel-Lupel, qui avait épousé en 1783 Anne-Charlotte de La Myre, fille du seigneur de Davenescourt.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    de Louvel-Lupel : d'or à trois hures de sanglier de sable.

    Leur fille Marie-Gabrielle-Eugénie, née en 1784 , épousa en 1801 Louis-Christophe Héricart de Thury.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    Héricart de Thury : d'or au mont de sinople mouvant de la pointe, chargé de six flammes d'argent surmontées de trois fumées d'azur, au chef de gueules chargé de trois étoiles d'argent.

    Leur fille Marie-Elisabeth-Eugénie, comtesse de Thury épousa en 1836 Léon-Victor-Clément de Blavette, ils sont inhumés au cimetière de l'Echelle.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    de Blavette : coupé : au 1, de gueules au soleil d'or

    au 2, d'azur, à la fleur de lys d'or; à la fasce d'or brochant sur le tout.

     

    Ils eurent une fille Marie-Gabrielle-Nelly de Blavette qui épousa en 1858 Antoine-Marie-Edmond de Frézals de Bourfaud.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    Frézals de Bourfaud : d'azur à trois fraises d'argent posées en fasce.

    Leur fille Jeanne-Marie-Gabrielle, née en 1861, épousa en 1877 Robert-René-Ghislain de Bréda, comte de Berg de Bréda.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    En 1910, le domaine fut vendu à Francisco-Gabriel de Bourbon-Marchena.

    Le village fut détruit pendant la Première Guerre mondiale, le château construit au bord de l'Avre ne fut pas épargné, il ne fut jamais reconstruit.

    L'Echelle-Saint-AurinL'Echelle-Saint-Aurin

    L'Echelle-Saint-Aurin

     

    Le duc de Marchena meurt en 1923 à Paris, sa veuve se remaria en 1924 avec Basil Zaharoff, marchand d'armes et de canons, ils habitèrent leur domaine de Balincourt (95).

    * La chapelle fut détruite avec le château en 1918, une sépulture fut reconstruite derrière l'église grâce à Jeanne de Frézals de Bourfaud, comtesse de Berg de Bréda.

    L'Echelle-Saint-Aurin

    L'Echelle-Saint-Aurin

     

    L'Echelle-Saint-Aurin

    ruines en 2020.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :