• Huppy

     

    Huppy

    D'azur à trois fasces ondées d'or.

    http://armorialdefrance.fr/

     

    Ces armes sont inspirées d'assez loin de celles de la famille De Grouches, seigneurs de Huppy de 1620 à la Révolution: les trois fasces de gueules ont été changées pour trois fasces vivrées d'azur. Ces armes ont un moment figuré sur les plaques de rues du village, soutenues par deux sauvages comme l’étaient les armes des De Grouches. Ce blason familial, soutenu de deux sauvages et surmonté d'un heaume à lambrequins supportant une sirène issante, était encore visible au XIXe siècle dans le cimetière du village de Huppy, sur le tombeau de Pierre Marigny de Grouches, marquis de Chepy.

    La commune n'a jamais utilisé "d'azur aux trois huppes d'argent", armes qui lui sont attribuées parfois et à tort, et qui sont les armes parlantes d’une famille De Huppy, famille bourgeoise d’Abbeville sans rapport avec la seigneurie du même nom.

    Huppy


    La commune a aussi utilisé quelque temps un logo en forme de blason, destiné à illustrer les documents relatifs au parcours touristique "du lys de France et de la Rose de Picardie" mis en place en 1987 à l'occasion du millénaire capétien (voir Grand-Laviers 80). Ce logo, qui n’appliquait pas les règles héraldiques, intégrait par ailleurs, en partie, le blason communal, une allégorie du chemin touristique, le symbole de l’association patrimoniale locale et le souvenir du séjour du général de Gaulle en 1940. En ce qui concerne la famille De Grouches, voir aussi les notices aux communes de Grouches (80) et de Chepy (80).
    (Jacques Dulphy)

     

     

    Huppy

    Litographie du château d'Huppy, don du Recteur Mallet à la bibliothèque de Huppy en 1988.

     

    A la mort de Jean de Haucourt en 1545, Louis de Toeuffles hérite de la seigneurie,Capitaine de Montreuil sur Mer et chevalier de Saint-Michel.

    Huppy

    De Toeuffles :d'argent à deux lions affrontés de sable, armés et lampassés de gueules, chargés chacun sur l'épaule d'une fleur de lis du même, soutenant un coeur de gueules.

     

    C'est à lui et à son épouse Suzanne de Saint-Omer que l'on attribue la construction du château?

    Françoise de Toeuffles, sa fille unique, épousa en 1559 Adrien de La Rivière, baron de Chepy et seigneur de Villers-Campsart.

    Huppy

     

    Armoiries tirées d'un vitrail de la chapelle St Sebastien dans l'église.

     

    Leur fille unique Anne de La Rivière épousa en 1586 Robert de Grouches, seigneur de Gribeauval, bailli du Valois et capitaine de 50 hommes d'armes, gouverneur de Pont-Remy et farouche partisan de la Sainte-Ligue, il fut l'un des derniers à se rallier à Henri IV qui ne lui en tint pas rigueur puisqu'il le nomma chambellan et gentilhomme de sa Chambre.

    Huppy

    De Grouches : d'or à trois fasces vivrées de gueules.

     

    Contraint en 1612 de vendre des terres pour acquitter une rançon, il fut inhumé en 1624 chez les capucins d'Abbeville.

    Son fils Jean de Grouches, baron de Chepy et gentilhomme de la Chambre du roi, épousa Renée de Vardes, puis Marie de Fontaines en 1628, il fit reprendre les travaux dans le château.

    Inhumé en 1650 dans l'église voisine, il laissa ses biens à son fils Augustin, gentilhomme ordinaire de la vénerie du Roi et capitaine de chevau-légers au régiment de Mazarin, qui épousa Catherine de Roncherolles en 1657 puis Anne Charreton de La Terrière.

    Le nouveau château fut élevé dans la première moitié du 17ème siècle et rejoignait à l'origine le corps d'habitation du 16ème, aujourd'hui en ruines.

    Huppy

    Charles-Augustin de Grouches succéda à son père en 1689, brigadier des Armées du Roi puis premier chambellan de Monsieur, frère du Roi.

    Il mourut célibataire en 1713 laissant ses biens à son frère Nicolas-Antoine né en 1668 à Huppy, mousquetaire du Roi en 1689 et lieutenant-colonel en 1706, promu maréchal de camp en 1733, il se maria en 1705 avec Marie-Geneviève Becquin d'Angerville, il meurt en 1751.

    Son fils ainé Jacques-Etienne, maréchal de camp, meurt prématurément en 1749 âgé de 47 ans.

    Son second fils Antoine-Jean se retira à Huppy après la Révolution et y mourut âgé en 1813, laissant une postérité nombreuse et variée.

    Pierre de Grouches, dernier marquis de Chepy, mourut en 1852 après avoir cédé le château à sa soeur Marie-Antoinette épouse de Louis Zollikoffen, ce dernier confia la restauration de l'édifice à un architecte parisien et y mourut en 1873.

    Huppy

    Délaissé par la suite, le château était en fort mauvais état lorsqu'il fut acquis en 1889 et restauré par Gustave Joly, négociant à Amiens et grand-père de Jacques Buinet qui l'habita jusqu'en 1983.

    Le 29 mai 1940, le général de Gaulle transporte son PC au château que venait d'abandonner un bataillon allemand. 

    Huppy

     

     

    * Le manoir de Belleval s'élevait sur la paroisse de Huppy, il portait le nom de l'une des plus importantes familles de la région, issue d'Aléaume de Maisnières qui avait épousé vers 1225 Jeanne, dame de Belleval-en-Vimeu.

    Victime de l'arrêt rendu en 1649 par le Parlement de Paris à l'encontre de François de Belleval, marquis de Longuemort, coupable d'avoir tué en duel un gentilhomme du cardinal Mazarin. La condamnation à mort par contumace s'accompagna de la démolition de son manoir fortifié de Belleval et de la confiscation de ses biens au profit du Roi.

    Huppy

    De Belleval : de gueules à une bande d'or accompagnée de sept croix potencées, trois dessous et trois dessus,la septième posée au côté senestre du chef, le tout d'or.

                                                                           *

                                                      Eglise Saint Sulpice

    Huppy

    Edifiée vers 1500, les voûtes de la nef et du transept ont été construites vers 1550.

    Les vitraux de la chapelle seigneuriale de la famille de Toeufles et ceux de la chapelle Saint Sebastien datent de 1545, restaurés à la fin du 19ème, ils ont été déposés avant la Seconde Guerre et reposés ensuite.

    Huppy

     

    Huppy


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :