• Hérissart

    La commune ne possède pas de blason.

     

    Projet de blasonnement soumis par Jacques Dulphy reprenant les armes de Guy-Antoine Picquet et celles des de La Fontaine-Solare.

     

    Hérissart

    Du 13ème siècle au milieu du 15ème, la terre appartint soit aux seigneurs de Bertangles soit à ceux de Querrieu.

    Passé par mariage en 1485 à Jean de Ricametz.

    Puis en  1572 à Claude de Stanay, fille de Guillemette de Ricametz.

    Décrétée sur M. de Pommeray, gendre de Claude de Stanay, elle fut adjugée en 1611 à Pierre de Monchy, seigneur de Montcavrel.

    Cyprien-Gérard de Montebonne la possèda ensuite, mais un nouveau décret intervint en 1683 au Châtelet de Paris, à la requette des créanciers d'Henriette de Montebonne.

    Passée à Denis Le Roux, conseiller secrétaire du Roi en Artois, dont hérita en 1735 sa nièce Marguerite Watebled.

    A nouveau mise en vente, elle appartenait dans les années 1760 à François-David Le Vaillant de Rainemart qui, pressé par ses créanciers chercha à s'en défaire comme l'indique l'annonce de 1772, les amateurs ne durent pas se précipiter car l'annonce repassa en 1773.

    Finalement le 29 janvier 1774, Marie-Françoise Mouret d'Epagny, veuve de François Picquet de Noyencourt achète la seigneurie pour son fils unique Guy-Antoine Picquet de Noyencourt, élève-oficier d'artillerie puis capitaine des chevau-légers de la Garde du Roi.

    Hérissart

    Picquet de Noyencourt: d'azur à une bande d'or, chargée de trois merlettes de sable, surmontées d'un croissant de gueules pour brisure. 

    Quatre ans plus tard Guy-Antoine épousera Marie-Françoise Boudart de Couturelle

    Hérissart

     

    Boudart de Couturelle : d'azur au croissant d'or accompagné de Trois coquilles d'argent

    Hérissart

    Leur fille Antoinette, dame d'Hérissart, épousa en 1798 le comte Marie-Hubert de la Fontaine-Solare.

    Hérissart

    de La Fontaine-Solare : bandé échiqueté d'or, de gueules et d'azur.

    Quatre enfants issus de ce mariage se partageront les biens de Guy-Antoine Picquet, décédé en 1810. C'est peu après que château, probablement vétuste, est démoli puis vendu en lots...

    Un autre bâtiment d'habitation plus modeste avec un étage est construit.

    C'est le baron Alfred Camille De La Fontaine Solare (arrière petit-fils de Guy-Antoine Picquet) qui vendra la propriété après 1870 à la famille Moullart.

    le gros colombier octogonal en briques et chaînes d'angle rappelle l'importance de l'ancienne seigneurie.

                                                                         

    Hérissart

    Photos : Dany Dheilly

    Hérissart

    Photo: JN.Marchiset

     

                                                                          ***

                                                      Eglise Saint-Martin

    Reconstruite entre 1811 et 1827, agrandie (élargissement de la nef) en 1826 avec les pierres de l'ancien château seigneurial.

    Hérissart

    église en 1877 et portail du château (aquarelle d'O.Macqueron, bibliothèque municipale d'Abbeville)

    Hérissart


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :