• Guyencourt-sur-Noye

    La commune ne possède pas de blason officiel

     

    En 1716, la marquise d'Annebaut née Gouffier et sa soeur la marquise d'Epagny, vendent à Firmin Ducrocquet, moyennant 117.000 livres, les terres et seigneuries de Guyencourt et d'Estrées avec la maison dite d'en-bas, chef-lieu de la première seigneurie.

    Guyencourt-sur-Noye

    Issu d'une ancienne famille de l'échevinage d'Amiens, l'acquéreur est subdélégué de l'intendant de Picardie et occupera pendant 45 ans la charge de conseiller au bailliage.

    Né en 1702, son fils Firmin-Antoine est reçu en 1723 conseiller-secrétaire du Roi, maison et couronne de France et de ses finances, trois ans plus tard il épouse Marie-Madeleine Pingré, dame de Saveuse.

    Guyencourt-sur-Noye

    Pingré : d'argent à un pin arraché de sinople, fruitté d'or.

    Il agrandit son domaine et fait entreprendre la construction du château, vraisemblablement ralentie après la mort de sa femme, survenue prématurément en 1736.

    Guyencourt-sur-Noye

    Il devint maire d'Amiens de 1755 à 1757, il meurt en 1773.

    Son fils Antoine, garde du corps du Roi à la compagnie de Luxembourg, émigra et vit son domaine saisi.

    A son retour, il en reprend pourtant possession, mais s'en sépare finalement en 1822.

    L'acquéreur est le comte Adrien de Rougé qui s'y installe avec son épouse Caroline de Forbin d'Oppède,  frère cadet du marquis de Rougé qui tient le château de Moreuil, il est député de la Somme en 1815-1816 puis en 1827 avant de devenir Pair de France, il meurt en 1838.

    Guyencourt-sur-Noye

    de Rougé : de gueules à la croix pattée d'argent.

    Guyencourt-sur-Noye

    de Forbin d'Oppède : d'or au chevron d'azur, accompagné de trois têtes de léopard de sable, arrachées, armées et lampassées de gueules.

    Le domaine est demeuré ensuite dans sa descendance. 

    Guyencourt-sur-Noyemerci à J.N Marchiset

    ***

    Eglise Saint Firmin-le-Confesseur

    Guyencourt-sur-Noye

     

    Guyencourt-sur-Noye

     

    Merci à Jacques Hebert

    Guyencourt-sur-Noye

    Guyencourt-sur-Noye

     

    Merci à Jean-Noël Marchiset


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :