• Gorenflos

    Gorenflos

    De gueules au chevron d'or accompagné de trois trèfles du même.

     

    Une figuration du blason de la famille Ballen de Gorenflos, seigneurs de Gorenflos de 1510 (avec Jeanne Briet, épouse de Jean de Ballen, écuyer, conseiller du roi en Ponthieu) à Jean de Ballen (seigneur jusqu'en 1574) a été remise, en 1990, par le maire d'Oneux et conseiller général Daniel Dubois, lors d'un échange de jumelage entre Saint-Riquier (80) et Friedsrichstal (Allemagne) à Gustav Gorenflo, alors maire de Friedrichstal descendant d'habitants de Gorenflos, huguenots réfugiés en Allemagne au 17e après la révocation de l'Edit de Nantes.
    Les Ballen de Gorenflos étaient aussi seigneurs du Festel (aujourd'hui, commune d'Oneux, 80). Une statue de l'église du Festel (commune d'Oneux) représentant une abbesse de Berteaucourt de cette famille ( 16e siècle), agenouillée devant une statue de la Vierge, porte ce blason des Ballen de Gorenflos.
    (Jacques Dulphy)

    Gorenflos

    Broderie en fils de soie, d'or et d'argent représentant la crucifixion avec la Vierge et Saint Jean.

    La base des colonnes portent les armoiries d'une abbesse de la famille Balen de Gorenflos, datée 1ère moitié du XVIème siècle.

    Adjugée aux enchères en 2010 pour 1100 Euros.

    Gorenflos

    *

    La seigneurie était tenue de Domart  avec une maison seigneuriale, on trouve au 15ème siècle  Jean de Queux, lieutenant du sénéchal de Ponthieu.

    Agnès de Queux épouse en 1423 Jean Sarton.

    En 1448 apparaît Jean Briet, puis Pierre en 1471 et Hue Briet en 1498.

    En 1510 Jeanne Briet épouse Jean de Ballen, écuyer, conseiller du roi en la sénéchaussée du Ponthieu.

    En 1570 Jean de Ballen, écuyer, mort sans postérité, lègue à son cousin Jean de Maupin 1571-1594, conseiller du roi et cinq fois maïeur d'Abbeville.

    Sa fille Marguerite de Maupin épouse Gilles de Sacquespée.

    Gorenflos

    En 1670 Marguerite de Sacquespée épouse Jean Gouiez, employé des fermes, dont son père n'a ratifié le mariage qu'en 1702.

    La seigneurie fut ensuite vendue aux enchères en 1760, au profit de Claude-François Le Roy, marquis de Valenglart.

    Le dernier seigneur en 1789 fut Gaspard-Joseph Moreau, grand-Bailli d'épée de Montreuil sur Mer, ancien officier du Corps royal du génie.

    Gorenflos

     

    Château détruit pendant la Seconde guerre mondiale 

     

    ***

    Eglise Saint-Martin

    Gorenflos

    Ancienne église en 1858

    Gorenflos

    Nouvelle église en 1872

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :