• Fricamps

    Fricamps

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

    De gueules à la bande d'or, chargée en chef d'une étoile de sable, accompagnée de huit croisettes d'or ordonnées en orle.

    ***

    Dans les armes de la famille de Frécamps (sic), les croisettes sont recroisetées et il n'y a pas d'étoile (Brian Timms)
    Les armes de la commune s'inspirent et combinent les armes de deux familles qui ont possédé, en tout ou partie la terre du lieu : les De Fricamps et les De Moyencourt.

    Ces deux familles furent plusieurs fois alliées

    Les De Moyencourt, qui étaient issus des Tyrel de Poix, portaient : de gueules à la bande d'argent, chargée en chef d'une croisette fichée de sable à plomb, au chef d'or chargé de trois croisettes potencées de sable.

    Fricamps 

     

    Les Fricamps, quant à eux, portaient : de gueules à la bande d'or semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or

     

     Fricamps

     

    Hector de Moyencourt, né en 1448, écuyer, seigneur de Moyencourt en partie est aussi seigneur du fief de Saint-Martin à Fricamps.

    La plus grande partie de la seigneurie de Fricamps était déjà passée en 1320 aux De Sarcus, par le mariage de l'héritière de la famille De Fricamps.

    Fricamps

    de Sarcus : de gueules au sautoir d'argent cantonné de quatre merlettes.

    La commune de Fricamps, outre le fait d'avoir combiné à juste raison les armes des De Moyencourt et des De Fricamps, a changé les croix recroisettées au pied fiché pour des croisettes ordinaires, et a remplacé la croisette de sable sur la bande par une étoile du même.
    (Jacques Dulphy)

    ***

    Le château apparaît dès 1322 dans un acte relatif à un litige survenu entre Rogues Tyrel de Poix et Pierre de Sarcus.

    C'est seulement sous Louis XIII que les Pingré réunirent en leur main les 2 principaux fiefs et Pierre Pingré fit élever, vers 1620, le château qui devaient subsister jusqu'en 1941.

    Fricamps

    Pierre Pingré, issu d'une famille de négociants et d'échevins amiénois, occupa la charge de lieutenant au bailliage, il meurt en 1624.

    Fricamps

    Pingré : d'argent à un pin arraché de sinople, fruité d'or. (parfois surmonté d'une grive)

    Marie-Josèphe Pingré épouse Charles-Gabriel de Gomer

    Son petit-fils Alfred de Gomer laissa le domaine à sa soeur Octavie du Faÿ, marié au comte Godmard Charles Octave du Faÿ.

    Son neveu, le vicomte Joseph du Merle, sera l'héritier.

    Le château était voisin de l'importante base aérienne de Poix, il fut occupé par la Luftwaffe lorsque un incendie le ravagea entièrement en 1941.

    Remplacé en 1958 par une demeure traditionnelle dont le vicomte Jean du Merle en fait don à la Communauté des Soeurs de Bethléem.

    Fricamps

    Du Merle : de gueules à trois quintefeuilles d'argent.

    Fricamps

     

    Demeure actuelle ( merci à Jean-Noël Marchiset)

    Il reste le beau portail de l'époque Louis XIII.

    Fricamps

     

    Fricamps

     

    et la chapelle.

     

    Fricamps


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Juin à 13:53

    M.du Merle me contacter svp sur ma messagerie : remy.godbert@orange.fr, merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :