• Fouencamps

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

    Projet proposé par Jacques Dulphy, reprenant avec un lambel moderne les armes du sire de Fouencamps, telles qu'elles apparaissent dans l'Armorial de la Toison d'or.

     

    Fouencamps

    Le village s'est constitué autour du site de l'église, construite sur une butte.

    A l'origine, la seigneurie était tenue par la maison de Boves.

    En 1190, Robert de Boves obtint en héritage la seigneurie dont il possédait déja la terre de par son mariage avec Marie de Fouencamps, chevalier, il participa en 1202 aux Croisades avec son frère Enguerrand II de Boves.

    En 1224, Robert II de Fouencamps prend la suite de son père.

    Fouencamps

    sires de Fouencamps : d'azur, au chef d'or chargé d'un lambel de gueules à trois pendants.

    En 1247, Enguerrand 1er vend à l'abbaye du Paraclet toute l'aulnaie du Paraclet ainsi que la rivière de la Noye en 1258.

    Faute de descendants la famille s'éteint.                                                          

                                              

    Au 14ème siècle, l'abbaye de Saint-Acheul a le fief de Fouencamps, tenu par Antoine Cocquerel.

    Au 15ème siècle, la terre apparient aux du Souich puis aux d'Estrées.

    Fouencamps

     

    Du Souich : écartelé : aux 1 et 4 d'argent à trois alérions de gueules, aux 2 et 3 d'or à deux bandes de gueules.

    Fouencamps

    d'Estrées : fretté d'argent et de sable au chef d'or chargé de trois merlettes de sable

     

    Au 17ème siècle à François de Sacquespée, écuyer et seigneur de Thézy.

    Fouencamps

                                                          ***

                                               Eglise Saint Pierre aux liens

    Construite au début du XVIème siècle, la façade fut reconstruite après le conflit de 1914-1918.

    Fouencamps

    en 1870

    Fouencamps

    Fouencamps

     

    Sauvé des ruines de l'abbatiale du Paraclet.

    * Le bénitier exceptionnel en pierre dure de la Faloise porte en écusson écartelé les armes de Barbe de Parthenay, la 23ème abbesse du Paraclet:

    aux 1 et 4, au chevron, accompagné de trois tourteaux ou besants, posés 2 et 1, qui est Parthenay;

    aux 2 et 3, à la fasce chargée de trois hures de sanglier et accompagnée de trois étoiles, posées 2 et 1, qui est Gobaille;

    à la crosse abbatiale placée en pal et brochant sur le tout.

    Source: DHAP, canton de Boves, tome 1, p. 210

     

    * Les blochets portent les armes des du Souich et d'Estrées.

                                                              ***

                                                Chapelle Saint Domice

    Située sur la route de Fouencamps à Hailles, au lieu d'ermitage du Saint, ancien chanoine de Saint-Acheul;

    Il y vécut de 727 à 755.

    La chapelle actuelle en pierre de craie fut édifiée en 1755 pour remplacer celle en ruine construite en 1298 par Enguerrand de Fouencamps.

    Fouencamps


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :