• Fignières

    La commune ne possède pas de blason officiel

                                                                         *

    Possession de la famille de Préaux au 13ème siècle, la terre échut aux Colart de La Tournelle par le mariage de Marie de Préaux avec Robert IV de La Tournelle (mort en 1309).

    Sa fille Jeanne épousa Jean de Montmorency-Beaussault, seigneur de La Faloise.

    Fignières

    Montmorency-Beaussault : d'or à la croix de gueules cantonnée de seize alérions d'azur, brisé d'un franc-quartier d'argent chargé d'une étoile de sable.

     

    En 1424 Catherine de Montmorency l'apporta en mariage à Mathieu de Roye.

    Au début du 16ème siècle, Eléonore de Roye, princesse de Bourbon-Condé, la céda à  Jean d'Halluin (ou d'Hallwyn), seigneur de Piennes.

    Fignières

    d'Hallwyn :d'argent à trois lions de sable, lampassés de gueules, armés et couronnés d'or.

     

    Au début du 17ème, Charles D'Hallwyn se défit de la seigneurie au profit de Jacques de Sénicourt, seigneur de Saisseval qui en rendit aveu en 1628.

    Fignières

    De Sénicourt : d'argent à la fasce de gueules.

    Elevé par Jacques de Sénicourt ou par son fils Claude, après le passage des Espagnols qui incendièrent le village en 1653, le château échut à Catherine de Sénicourt, épouse de Charles de Clermont, seigneur de Bertangles, qui mourut en 1671. 

    Resté dans sa descendance, il échut à Louis-François de Clermont qui épousa en 1761 Marie-Elisabeth Le Febvre de Milly, il était sous-lieutenant des Gardes du Corps du Roi puis capitaine au rgt de Clermont-Tonnerre.

                                                                      De Clermont-Tonnerre

                                                              Fignières

    En 1793, désigné comme château d'émigré, il hébergea une partie du 10ème régiment de hussards, il fut ensuite brûlé.

    Fignières

    Seul subsiste un intéressant portail monumental surmonté d'un fronton timbré d'un écu difficilement lisible, vraisemblablement aux armes des de Sénicourt.

    Fignières

     

    Fignières

     *

    Eglise Notre-Dame de l'Assomption

    Fignières

    En 1876


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :