• Domart-en-Ponthieu

    Domart-en-Ponthieu

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80 

     

    Parti : au 1; losangé d'azur et d'argent

    au 2; d'azur à trois fasces d'or

     

    La commune a adopté, par délibération du 7 juin 1970, un blason qui s'inspire très librement des armes de Bonne (ou Brune) de Fosseux, fille de Jean IV de Fosseux, seigneur de Fosseux (62).

    Bonne de Fosseux, dame de Domart, était l'épouse de Jacques de Craon, chevalier, seigneur de Domart de 1420 à 1440. Veuve en 1440, Bonne de Fosseux, qui resta seize ans en état de veuvage, possédait un sceau connu sous un document de 1449, et inventorié par Dema(Sceau de la Picardie et de l'Artois, n° 308). Ce sceau est bien sûr sans couleurs, et on lui en a attribué de mauvaises: le premier du parti de l'écu, qui était aux armes des De Craon, losangé d'or et de gueules, l'a été d'azur et d'argent; le second du parti était aux armes des De Fosseux, de gueules à trois jumelles d'argent, on a fait des fasces avec les jumelles et de l'azur avec le gueules. Mais soit, ce sont, bel et bien aujourd'hui, et on dira que ces changements sont des brisures, les armes de la commune de Domart-en-Ponthieu, qui en fait d'ailleurs bon usage. Les De Craon ont été seigneurs de Domart aux XIVe et XVe siècles.
    (Jacques Dulphy)

     

    Armes des De Craon : losangé d'or et de gueules.

    Domart-en-Ponthieu

     

    Armes des De Fosseux : de gueules à trois jumelles d'argent

    Domart-en-Ponthieu

     

    Les premiers possesseurs connus furent les seigneurs de Saint-Valery puis par mariage aux comtes de Dreux, début du XIIIème siècle.

    Au Moyen-âge c'était une ville fermée et fortifiée de murailles.

    Dès le XIVème siècle la seigneurie fut cédée à la puissante maison de Craon, puis au XVème siècle à la famille de Soissons-Mareuil par le mariage de la fille d'Antoine de Craon avec Jean de Soissons-Mareuil.

    A la fin du XVème siècle, faute d'héritier mâle, ce furent les Créquy qui en devinrent les légitimes possesseurs.

    Domart-en-PonthieuD'or au créquier de gueules.

    Le dernier du nom, Antoine, cardinal de Créquy étant mort sans descendance, son neveu Antoine de Blanchefort releva le nom et le perpétua. 

    Le château fut détruit en 1597 par l'artillerie de l'archiduc Albert.

    Domart-en-Ponthieu

    L'église St Médard du XVIIème siècle avec le blason des sires de Créquy (le prunelier à 7 branches)

     

    Domart-en-Ponthieu

     

    Domart-en-Ponthieu

     

    Domart-en-Ponthieu

     

    Domart-en-Ponthieu

    1862


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :