• Bussy-Les-Poix

    Bussy-Les-Poix

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

    D'argent à la croix de gueules dentelée d'azur, chargée de cinq coquilles d'or

     

    Ce sont aussi les armes de la famille de Bussy, seigneurs du lieu jusqu'à la fin du 13e siècle. En 1280, Roger de Bussy, chevalier, était seigneur de Bussy et capitaine-gouverneur des château, ville et pays de Poix.
    Vers 1288, sa fille Marguerite de Bussy épousa Raoul de Moyencourt et lui porta la seigneurie de Bussy.

    En 1424 apparaît une nouvelle famille de seigneurs du lieu : ce sont les Le Clerc, qui ne tardèrent pas à devenir les Le Clerc de Bussy, et qui restèrent maîtres du domaine jusqu'à la Révolution. (Jacques Dulphy)

    Bussy-Les-Poix

    D'argent à la bande de sable accompagnée d'une aigle éployée de sable et d'un soleil ajouré de même.

    Bussy-Les-Poixcliquer pour agrandir

     

    Grille armoriée avec blason des Le Clercq de Bussy

     

    Bussy-Les-Poix

     Armoiries sur la façade, encadrées de licornes et de trophées militaires.

    Bussy-Les-Poix

    En 1557 Adrien Le Clerc, chevalier, est chargé de recouvrer la taxe levée auprès de la noblesse du bailliage d'Amiens, pour financer la résistance devant l'avancée des armées espagnoles.

    Au 17ème siècle Charles Le Clerc est gentilhomme de la Maison du Roi et capitaine d'une compagnie de chevau-légers, il épouse Marie-Josèphe de Sacquespée, la fille du seigneur de Sélincourt et entreprend en 1693 de remplacer l'ancien château.

    Il meurt l'année suivante, sa veuve fait poursuivre les travaux qui ne sont pas terminés lorsqu'elle meurt en 1706..

    Son fils François-Joseph (1681-1754) quitte alors l'armée pour s'occuper de ses frères et du domaine,il fait terminer le château et tient un "journal" où il consigne les diverses occupations d'une vie campagnarde.

    Il se marie avec Marie-Madeleine de Saint-Blimond en 1711 à Equennes.

    Bussy-Les-Poix

    Lorsqu'en 1754, il est inhumé dans le choeur de l'église, il a déja perdu son fils ainé François-Alexandre, tué à la bataille de Dettingen.

    Son cadet François-Joseph, militaire lui aussi, reçoit le Croix de Saint-Louis pour s'être illustré lors de la prise de Minorque.

    Il prend la succession et se marie avec Françoise-Josèphe de Cacheleu, il meurt à Bussy en 1778, sa veuve quitte le château qu'elle cherche à louer et s'installe en ville.

    En l'an II après le départ du chevalier de Bussy et de ses deux frères pour l'émigration, la "citoyenne  Leclercq" et sa mère sont un moment assignées à demeure dans le château démeublé.

    A leur retour, les émigrés trouvent le domaine amputé des 4/5 ème (400 ha), quant au château lui-même, adjugé au sieur Jérosme et loué à un cultivateur voisin, puis racheté par leur mère en 1805, il se ressent de 10 ans d'abandon et de vandalisme.

    Le plus jeune des trois frères s'installe à Bussy en 1809 après son mariage avec Flore-Flavie des Essars qui y meurt tragiquement en 1827, empoisonnée par des champignons.

    Pendant l'hiver 1870, son fils Charles doit loger un détachement de hussards prussiens.

    Vers 1900, son petit-fils Adhémar confie à l'architecte Deleforterie la restauration des parties hautes.

    Bussy-Les-Poix

     

    ***

    Eglise Notre-Dame

    Bussy-Les-Poix

    En 1877

    Bussy-Les-Poix


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :