• Bray-sur-Somme

    Bray-sur-Somme

    De gueules à la fasce cousue d'azur chargée de trois fleurs de lys d'or.

    Bray-sur-Somme porte des armes à enquerre*, certes, mais elle les porte depuis longtemps, de plein droit. Déjà au 9e siècle, il existait à Bray une forteresse qui défendait et barrait la Somme. En 1210, le roi de France Philippe Auguste, qui vient de racheter le bourg et la place, les rattache à la couronne de France et octroie aux habitants une charte communale. Ce qui explique la présence des fleurs de lis.
    Le bourg de Bray, qui a survécu à de nombreux sièges et dont les fortifications ont été démantelées en 1563, porte ce blason dès le Moyen âge. C'est ainsi qu'il est décrit dans l'ouvrage de Victor Josse "Histoire de la ville de Bray-sur-Somme" dans les mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie (1882, p 267). (Jacques Dulphy)

    * ENQUERRE. On nomme armes à  ENQUERRE, celles dont les pièces de métal sont sur un champ de métal, ou celles qui, étant de couleur, sont sur un champ de couleur.

    Bray-sur-Somme

     

    Bray-sur-Somme

     

    Eglise Saint-Nicolas ,l'édifice en pierre du pays (calcaire jaune et tendre), élevé sur les ruines d’un ancien moutier construit par les moines de Saint-Riquier, fut associé aux heures les plus tragiques que connut l’histoire de la cité « brayonne ». Cette église, construite en partie durant la transition entre le style roman et le style gothique (au xiie siècle) a subi de nombreuses transformations. Le style gothique flamboyant (xvie siècle) est net : grandes fenêtres, absence de chapiteau en haut des colonnes. Les deux travées sont du xvie siècle. Le clocher massif du xviiie siècle fut achevé en 1745, et s’élève à 35 mètres de hauteur.

    Bray-sur-Somme

    Eglise en 1874

    Bray-sur-Somme

     Chevet avec fenêtres du commencement du XIIIème siècle

    transition du Roman et du Gothique.

     

     

    Blason sur une clef de voute de Gilles de Boffles, escuyer, seigneur de Vers.

     

    Bray-sur-Somme

    Bray-sur-Somme

    Armes de la famille de Boffles : de sinople à deux bandes d'or.

    Dessin à la gouache de Marcel Stiennon, aimablement transmis par J.Dulphy.

    Bray-sur-Sommephoto : André Vincent

    Une salamandre emblème de François 1er 

     

    En 1956, Bray changea de nom pour devenir Bray-Sur-Somme


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :