• Beaucamps-le-Vieux

    Beaucamps-le-Vieux

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

    D'argent à la bande de sable frettée d'or.

    ***

    La commune a relevé le blason des sires de Beaucamps, porteurs du nom, seigneurs du lieu jusqu'au XIVe siècle.

    Beaucamps-le-Vieux


    Jehan de Beaucamp, écuyer, vivant en 1423, dernier seigneur du nom, vendit la seigneurie cette année-là à Firmin Belliard, bourgeois d'Abbeville.
    Certains historiens disent les sires de Beaucamps originaires du pays de Caux, en Normandie.
    Le choix du blason des sires de Beaucamps par la commune s'est trouvé renforcé par deux faits: le village a toujours été un lieu réputé pour la qualité de son artisanat de la thibaude (toile épaisse qui servait de support à la moquette, activité aujourd'hui disparue) et par celui de la chaise et de son paillage de seigle, introduit au début du XIXe siècle par un ancien grognard de Napoléon au retour de la campagne de Russie, et toujours très présent.
    Ces deux activités de tissage de crin et d'entre-croisement de paille ont pleinement justifié la bande frettée, et le blason de Beaucamps-le-Vieux figure aujourd'hui avec une reconnaissance totale sur les documents administratifs communaux, sur les véhicules de secours, et sur tous les documents qui font la promotion du salon annuel du Meuble et de la chaise picards.
    (Jacques Dulphy)

    ***

    Jehan de Beaucamps vendit la seigneurie en 1423 à Firmin Belliard, bourgeois d'Abbeville.

    Une forteresse fut assiégée en 1427 par les Anglais, puis détruite quelques années plus tard ainsi que l'église et une partie du village.

    En 1440 on trouve Antoine Belliard, échevin d'Abbeville.

    En 1464, sa fille Anne épousa Henri Cornu, maïeur d'Abbeville.

    En 1500 Antoine Cornu, écuyer, puis Oudart Cornu, chevalier, appelé le marquis de Beaucamps.

    La terre fut vendue ensuite à Georges de Monchy, capitaine des gardes du duc d'Elbeuf.

    Beaucamps-le-Vieux

    Son fils Armand-Georges, comte de Monchy, meurt en 1763 sans postérité masculine, il sera inhumé dans le coeur de l'église.

    Il ne laissa que 3 filles, l'aîné Charlotte-Marguerite épousa en 1765 Henri Werbier de Chartres qui possédait encore la terre en 1786.

       *     

    Eglise Martin

    Beaucamps-le-Vieux

    En 1876, aquarelle d'O.Macqueron, bibliothèque d'Abbeville

    L'ancienne église du 16ème avec son clocher du 17ème fut détruite par le cyclone du 10 août 1895. Parmi les décombres, on a trouvé une pierre armoriée qui a été conservée, sur laquelle était sculpté au pied d'une croix, un chevalier et sa femme avec une inscription paraissant se rapporter à Bricart Cornu !

    Beaucamps-le-Vieux

    Beaucamps-le-Vieux

    église actuelle construite en 1899-1900.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :