• Aveluy

    La commune ne possède pas de blason officiel.

     

     

    Projet de blasonnement soumis par Jacques Dulphy reprenant les armes des sires d'Aveluy : d'argent au lion de gueules, à la bordure engrelée d'azur.

    Aveluy

     

    Les premiers possesseurs ne portent pas le nom d'Aveluy, on les trouve confondus au XIIIème siècle avec les seigneurs de Beauvois en Vermandois.

    On trouve en 1249 Jacques de Beauvois et en 1284 Beaudoin de Beauvois, chevalier, sire d'Aveluy, ils portent un écu chargé d'un lion, à la bordure festonnée ou engrelée.

    Aveluy 

    Merci à J.Dulphy

    A la fin du XIVème siècle la seigneurie d'Aveluy est séparée de celle de Beauvois, on voit alors paraître Jean d'Aveluy dit Lioncel, en qualité de capitaine du château d'Ancre.

    Ce fut sans doute lui, qui le premier se fixa à Aveluy et y éleva le château-fort.

    Les chevaliers d'Aveluy participèrent aux batailles de Crécy en 1346 et d'Azincourt en 1415.

    Aveluy

    Lorsqu'en 1576, la terre d'Albert fut érigée en marquisat, celle d'Aveluy lui fut réunie.

    Passée ensuite à la famille de Laval avec Thomas, assassiné en 1651.

    Elle fut acquise en 1679 par Jean-Louis Linars, receveur du marquisat, qui dut faire reconstruire le château. 

    Aveluy

     

    En 1909

    Aveluy

     

    En 1915

    Lieutenant de dragons au régiment du Dauphin, il fut anobli par une charge de conseiller du Roi à Rouen, il épousa en 1696 Louise du Plessier.

    Aveluy

    de Linars : d'argent au chevron d'azur, chargé de trois besants du champ, accompagné en chef de deux coqs d'azur et en pointe d'un lion du même.

    Vinrent ensuite Jean-Gilbert de Linars qui épousa en 1726 Marie-Françoise de Louvencourt ; et François de Linars qui acheta en 1746 la seigneurie d'Ignaucourt en Santerre et la donna à sa fille, il avait épousé en 1757 Marie-Adélaïde de Gomer.

    Saisi à la Révolution sur Alexandre de Linars, baron d'Aveluy, réputé émigré, le domaine fut mis en adjudication en 1794, mais la "citoyenne Mannessier-Linard" put recouvrer l'année suivante la jouissance du château.

    En 1825 après la mort de son frère dont elle était l'unique héritière, la baronne d'Aveluy Adélaïde-Gabrielle de Linars obtint une indemnité de 285.000 francs en dédommagement de la vente du domaine de Selincourt.

    Elle avait épousé en 1788  Marie-Laurent Monnier de Savigna.

    Sous le Second Empire, Herminie de Linars, marquise de Fléchin, laissa Aveluy à son neveu Jean-Léon de Savigna (mort en 1889) qui possédait le domaine voisin de Thiepval.

    Jeanne Monnier de Savigna (1853-1916) épousa le comte Jacques de Berg de Bréda (1849-1916).

    Aveluy

     

    Gouache de Marcel Stiennon, 1975.

    De Fléchin : Fascé d'or et de sable de six pièces.

    Entièrement détruit au cours de la Première Guerre.

    Aveluy

     

    ***

    Eglise Sainte Fare ou Faire

    L'ancienne église primitive était construite dans l'enceinte de l'ancien château.

    Détruite en même temps que le village au XVIème siècle.

    Reconstruite dans le haut du village en 1631 par Jean de Linars et son épouse Michèle Pourcelet.

    Reconstruite en 1851 par Herminie de Linars.

    Aveluy

    En 1877 (bibliothèque d'Abbeville)

    Détruite pendant la Première guerre 

    Aveluy

    Reconstruite une nouvelle fois

    Aveluy

    photo: A.Pictche

    Aveluy

    Vitrail datant de la reconstruction avec les armoiries de Jeanne Monnier de Savigna et de son époux Jacques de Berg de Bréda.

    Aveluy

    A gauche : De Berg de Bréda.  Ecartelé aux 1 et 4 d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or, à la bordure de sable chargée de 11 besants d'or ; aux 2 et 3 d'argent à 3 croissants de sable.
     
    A droite : Monnier de Savigna. d''azur à la bande d'or accompagnée de 2 besants du même. Il y a erreur sur le vitrail : la bande est devenue barre !

    Aveluy


  • Commentaires

    1
    Daveluy de Pierregot
    Vendredi 24 Janvier à 06:33

    à Monsieur Jacques Dulphy,

    Je suis l'historien de la famille Daveluy, et je porte à votre connaissance que les armes de la Maison d'Aveluy sont d'argent au lion de gueule armé et lampassé d'azur à la bordure engrelée du même. Plusieurs branches ont des signes extérieurs différents.

    Par ailleurs, je serais heureux de connaître la personne qui a donné l'autorisation de reproduire mes dessins et mes textes  parus dans mes ouvrages.

    En vous remerciant,

    Pierre Daveluy de Pierregot

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :