• Assevillers

     

    Assevillers

     

    http://armorialdefrance.fr/liste_dept.php?dept=80

     

    De gueules à trois besants d'argent.

    ***

    La commune porte, en en inversant les émaux, les armes de la famille d'Amerval, et notamment de Philippe d'Amerval, chevalier, seigneur du lieu lors de l'enquête du Grand Armorial de France pour la Généralité de Picardie en 1697.

    La famille d'Amerval, connue en Picardie depuis le XIVe siècle, a possédé la seigneurie d'Assevillers du XVe siècle au XVIIIe siècle.

    leur devise était "Je seray tant que je vivray"

     

    Les seigneurs d'Assevillers portaient : "d'argent à trois tourteaux de gueules posés 2 et 1".

    Assevillers

     

    Blason de la famille d'Amerval, seigneur d'Assevillers.
    Gouache de Marcel Stiennon 1966.

    Sachant qu'un tourteau passant au métal devient un besant, la commune d'Assevillers porte donc aujourd'hui : "De gueules à trois besants d'argent posés 2 et 1".

    On ignore quand ces armes ont été relevées par la commune, si elles l'ont été de manière officielle. 

    (Jacques Dulphy)

    ***

    La commune d'Assevillers est une commune très ancienne et, aussi loin que l'on puisse remonter, Assevillers a toujours été une métairie c'est-à-dire un ensemble de bâtiments destinés au travail de la terre. Cette métairie était la possession d'un Seigneur. Ainsi avant le XVe siècle, le domaine d'Assevillers appartenait à la maison de Caulaincourt. On peut citer au passage Gaucher de Caulaincourt & Jeanne de Behurelle (XIVe ) qui cédèrent à leurs enfants le bien d'Assevillers.
    (Dictionnaire de la noblesse TOME IV, p39, par François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois)

    Assevillers

    de Caulaincourt : de sable au chef d'or

    Par la suite, le domaine passa aux mains de l'illustre famille D'amerval dont l'un des membres (Nicolas d'Amerval) s'unit à Gabrielle d'Estrées, maîtresse d'Henri IV .

     

    Au XVIIIe siècle, Assevillers était la possession de Audard de Mailly Couronnel, Seigneur d'Assevillers, grâce au mariage qu'il contracta avec Marie-Louise d'Amerval, dame d'Assevillers.

    Assevillers

    Mailly-Couronnel : écartelé : aux 1 et 4, d'or à trois maillets de gueules

    aux 2 et 3, d'argent à trois chevrons de gueules.

    Il semblerait qu'un château ait existé à Assevillers.

    L'ancienne église d'Assevillers abritait la sépulture d'Alexandre Joseph d'Amerval, Seigneur d'Assevillers, de Béthencourt, Matigny et autres lieux, Chevalier de l'ordre de Saint-Louis, Capitaine au régiment, Mestre de camp, Général des dragons, mort le 19 Octobre 1726 à 42 ans. (site de la commune)

                                                  ***

    Eglise ND de l'Assomption

    Assevillers1877

    L'ancienne église datait des XVè, XVI et XVII ème siècle, détruite pendant la Première guerre, reconstruite en style Art-Déco dans l'entre-deux guerres sur les plans de l'architecte Louis Duthoit.

    Assevillers

    Assevillers

     

    Assevillers

    église actuelle

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :